Equipe 2 Synthèse de la séquence 3 : La tragédie classique ou les règles en théâtre

Evaluation

CoursGlossaireExemplesTempsCultureExpressionTOTAL
5 points3 points4 points2 points3 points3 pointsBarême
      ??/20

1.  Eléments de cours (notions littéraires importantes, artistes, œuvres étudiées, etc.)

Le XVII siècle :

Les 3 rois:
  • Henry IV
  • Edit de Nantes (1598)
  • Louis XIII
  • 1610-1643 : Richelieu, Mazarin
    1643-1661 : Régence d’Anne d’Autriche
    1618-1648 : Guerre de trente ans
    1648-1652 : La Fronde
  • Louis XVI (1661-1715) Le monarque absolu
  • A partir de 1651 : Construction du château de Versailles
    1685 : Révocation de l’Edit de Nantes
    Destruction de l’Abbaye de Port-Royal : fin du Jansénisme
    Les 3 courant littéraires :
  • Le baroque 1598-1630
  • Création de l’Académie française par Richelieu en 1635
    1637 : La querelle de la tragi-comédie : Le Cid de Corneille
    1648-1652 : La Fronde
    Thème
    inconstance
    fuite du temps
    impermanence du monde
    fascination de la mort
    motif de la mort, de l’eau ,du masque , de la métamorphose
  • La préciosité 1630-1661
  • En réaction contre la grossière
    recherche du raffinement dans l’expression : ridicule
    outrances
    outrances stylistiques
    sectarisme
    libertinage
    portrait
    conversation
    les « choses de l’esprit »
  • Le classicisme (1660-1680)
  • peindre l’homme en cernant les traits de la nature humaine :
    Misanthrope
    Avare
    Malade imginaire
    formation de l’honnête homme:
    l’art de l’équilibre et de l’harmonie fruit de la raison :
    pas d’excès
    soin de la composition
    équilibre / ordre
    La règle de toutes les règles (Molière) pour plaire:
    l’art doit plaire et instruire
    rechercher le naturel
    Contraintes formelles fortes:
    1)les bienséances
    2)la vraisemblance
    La règle des 3 unités
    lieu
    temps
    action
    3)la versification
    Thème
    une société étouffante
    la faiblesse de l’être humain
    l’honnête homme
    La querelle des Anciens et des Modernes (1684-1694):
    Anciens: esthétique définie Dans l’Antiquité
  • importance de la tradition
  • La Fontaine
    Boileau
    Racine
    La Bruyère
    Moderne
  • l’actualité doit primer
  • Fontenelle
    Perrault
    Des genre littéraires:
    Théâtre classique:
    comédie
    tragédie
    règles des 3 unités
    Roman « psychologique »
    « poésie mondaine
    Des Artistes:
    Auteurs:
    Descartes
    Perrault
    Molière
    Mme Fayette
    Corneille
    La Fontaine
    Peintre:
    Nicolas Poussin
    Compositeur:
    Lully
    Architectes/jardiniers:
    Mansart
    Le Nôtre

    La poésie du XVI Ie? siècle :

  • Le théâtre classique à travers la tragédie de Jean Racine.

    Une société qui recherche l’ordre:
    création de nouveau ordre religieux
    le goût des règles littéraires
    La difficile naissance des écrivains:
    pensions royales
    censure royales
    La renaissance des libraires:
    ouvrages religieux et savants en latin
    colportage de récits moyens ou courts
    La naissance de la sciences moderne:
    1666:naissance de l académie des sciences
    Galilée
    Descartes
    Pascal
    Gassendi
    Newton

    La tragédie classique:

    Le style de la tragédie classique:
    L’énonciation:
    le nom
    le rang des personnages
    le vouvoiement
    Le lexique:
    termes bas
    familiers
    La syntaxe:
    interrogative
    exclamative
    impérative
    Les règles de la tragédie classique:
    La règle des 3 unités:
    action :principale
    lieu : même lieu
    temps : se déroule sur une journée
    La vraisemblance:
    action crédibles et exemplaire
    Les bienséances:
    interdiction des excès de violence/grossièretés
    Le conflit tragique:
    Les formes du conflit:
    le héros face aux divinités
    le héros face aux rivaux
    le héros face à lui même
    La portée du conflit:
    plaire
    instruire

    Le théâtre et la représentation du XVI Ie? au XIX siècle:

    Les conditions de la représentation théâtrale:
    Le lieu du spectacle:
    au XVI Ie? siècle
    tréteaux des bateleurs
    salle de bal ou de sport
    jardin illuminés
    puis : bâtiment perfectionnés
    au XVII Ie? siècle
    le théâtre à l’Italienne
    Les décors:
    toile
    décors reproduisant lieu de l’action
    au XI Xe? siècle
    la couleur conduit à des reconstructions méticuleuses
    Les acteurs:
    au XVI Ie? siècle
    les auteurs : véritable professionnels
    au XVI Ie? siècle et XI Xe? siècles
    spontanéité
    tragédie : déclaration solenelle
    comédie : imitation la plus naturelle
    Les genres théâtraux du XVI Ie? siècle au XI Xe? siècle:
    la tragédie (XVI Ie? siècle)
    la comédie (XVI Ie?-XI Xe? siècle)
    le drame (XI Xe? siècle)

    Phèdre (act1, scène 1, Racine ,1677 :

    Le champ lexical de la vue :

    • contradiction entre l’amour et ses conséquences, à travers du quel elle exprime sa souffrance.

    Le champ lexical du corps humain :

    • Phèdre ne se contrôle plus ; face a l’amour.

    Le champ lexical du feux :

    • exprime l’intensité de son amour/souffrance.

    Le champ lexical des sentiments :

    • c’est un centre vicieux : des sentiments de colère/haine, puis elle se hait, lui montre son amour.

    Le champ lexical de la religion :

    • Elle se refuit dans la religion et implore Venus de l’aider.

    Les connotations négative / péjorative :

    • Accentue sa souffrance /conscience du tragique dans laquelle elle est , sans issue.

    Contradiction v7:

    • Elle n’est plus lucide.

    Prétérition v7 :

    • Incapable de maitrisé ses paroles et sentiments.

    Oxymore v4,v6,v14,v15:

    • montre les contradictions internes du personnage.

    Gradation v6 :

    • Intensité de ses sentiments elle est transfigurée par ses sentiments.

    Personnification v4 :

    • Conflit entre les dieux et Phèdre.

    Périphrase v20 :

    • Elle montre qu’elle est touchée par ce quel dis.

    Indice personnel :

    • Tirade dans laquelle Phèdre veut qu’on s’identifie a sa douleur.

    Phèdre (act3, scène 2, Racine ,1677 :

    Les apostrophes :

    • Simule un dialogue « monologue » :montre le trouble totale de phèdre

    Phrases interrogatives :

    • Lucidité / confusion total

    Champ lexical du regard :

    • Elle exprime ses sentiments a travers son regards

    Antiphrase :

    • Elle se contredit

    Phrase explicite :

    • Conflit entre Venus et Phèdre, elle veut se venger.

    Verbe de volonté :

    • Rapprochement physique et matérielle

    Vocabulaire de la guerre :

    • Confrontation métaphorique

    Pronom personnel :

    • progressif : je/tu, nous/ont

    Superlatif :

    • montre la supériorité

    Symbole de l’humiliation :

    • A genoux

    Problematique : Comment la passion de Phèdre la transforme t’elle en victime

    Plan possible
    I-La passion dévorante
    a)Expression d’un amour interdit
    b)Le langage du corps
    c)Des remèdes impuissants

    II-Un mélange d’innocence et de culpabilité
    a)Phèdre est perçu comme une victime
    b) Elle est également perçu comme une coupable


    I/ Extrait de musique : Lully : Le bourgois Gentilhomme

  • Instrument:
    Instrument :

    • Clavecin

    Instrument à corde :

    • viole (ancêtre du violoncelle)
    • violon

    II/ Tous les matins du mionde : improvisation sur les Folies

    III/ Le Cid act II scène 2 par Gérard Philippe

    IV/ Jean Racine Andromatique par Muriel Mayette

    V/ les Quatre saison par Nicolas Poussin


    Phèdre (act4, scène 6, Racine ,1677) :


    2.  Glossaire (définitions, liste de vocabulaire, etc.)

    * Classicisme : courant littéraire et artistique apparu en Europe et plus précisément en France dans la deuxième moitié du XVI Ième? siècle. Il à développé une esthétique fondée sur la recherche de la perfection.
    * Jansénisme : Doctrine de Jansénius et de ses disciples ; mouvement religieux et intellectuel animé par ses partisans.
    * Tragédie : Pièce dramatique mettant en scène de fortes passions et inspirant l'héroïsme ou l'exaltation, la pitié ou la peur...
    * Comédie : Spectacle provoquant le rire par la description des caractères et une succession d'événements inattendus.
    * Tragi-comédie : Pièce théâtrale, tragédie dans laquelle on trouve des évènements comiques.
    * Rhétorique : Ensemble de procédés constituant l'art du bien-dire, de l'éloquence.

    1. Les figures de styles d'amplification et d'atténuation :
    • Hyperbole : Mise en relief d'une idée au moyen d'une expression exagérée. Elle l'exagére en donnant une dimension souvent épique.
    • Euphémisme : Atténue l'expression d'une idée ou d'un sentiment. souvent pour voiler le caractère déplaisant.
    1. Les figures d'analogie et de substitution :
    • Comparaison : Rapproche deux objets dont l'un (le comparant) évoque l'autre (le comparé) par un mot de comparaison. Elle appel à l'imagination et elle permet l'explication.
    • Personnification : Consiste à faire d'un être animé ou d'une entité un personnage réel en lui prêtant des traits, des entiments. Elle rapproche cette entité des humains.
    • Periphrase : figure consistant à remplacer un mot par une tournure ou un grouope de mots qui l'explique ou l'évoque. Elle permet la richesse, la descriptive verbale en utilisant une expression plus imaginée.
    1. Les figures d'opposition :
    • Antiphrase : Exprimer le contraire de ce que l'on veut réellement signifier en utilisant un antonyme à la place du mot juste. Elle intensifie le propos par le paradoxe étonne, elle rend perplexe.
    • Antithèse : Rapprochement dans le même ennoncé deux sensations, deux expressions ou deux idées tout à fait contraires. Elle crée la surprise.
    • Oxymore : Association de deux mots syntaxiquement liés donc les sens sont contradictoires. L'association produit un effet de surprise et de mise en valeur.
    1. Les figures de l'insistance :
    • Anaphore : Répétition d'un même mot en début de phrases ou vers successifs. Elle permet de répeter un terme pour le mettre en valeur par l'aspect rythmique.
    • Gradation : Ordonne les termes de l'ennoncé, d'une suite d'idées, de sentiments selon une progression allant crescendo ou decrescendo. Elle produit un effet de rapprochement d'éloignement.

    * Vocabulaire de la versifictaion :
    Alexandrin : vers de douze pieds en poésie française.
    Césure : Repos aménagé dans un vers après une syllabe accentuée. La césure
    coupe le vers en deux hémistiches.
    Diérèse : Prononciation en deux syllabes d’une séquence qui en forme
    habituellement une seule.
    Hémistiche : Chacune des deux parties d’un vers coupé par la césure.
    Strophe : Groupe de vers formant une unité et s’ordonnant de manière à présenter
    une correspondance métrique avec un ou plusieurs groupes semblables.

    3.  Exemples (illustrations, références artistiques, etc.)

    Richelieu : (1585-1642)

    • Il est nommé secrétaire d’État à la Guerre
    • Puis ministre des affaires étrangères
    • Egalement cardinal
    • Pour finir, Il est le principal ministre du Roi Louis XIII
    • Richelieu est considéré comme l'un des fondateurs majeurs de l'État moderne en France

    Jean Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673)

    • Depuis 1631 la charge prestigieuse de « tapissier valet de chambre du Roi
    • Puis se consacre au théâtre à 21 ans
    • Il est un dramaturge
    • C’est un auteur de comédie / comédien
    • Molière demeure depuis le XVI Ie? siècle le plus joué
    • Ainsi que le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française
    • Chaque époque trouvant en lui des thématiques modernes.
    • Il constitue aussi un des piliers de l'enseignement littéraire en France.
    • Le français est également surnommé « la langue de Molière ».

    Jean de Lafontaine (1621-1695)

    • Il est poète français de la période classique dont le plus marquant est : les fables
    • Son ambition de moraliste apparaît dans ses pièce de théâtre ainsi que dans ses livres d’opéra
    • Il se range dans le parti des Anciens dans la fameuse Querelle des Anciens et des Modernes.
    • Il s’inspire d’Esope pour écrire les Fables
    • Les Fables de La Fontaine sont toujours considérées comme un des plus grands chefs d’œuvre de la littérature française.

    Nicolas Boileau (1636-1711)

    • Il est le législateur du Parnasse
    • C’est également un poète
    • Ainsi que écrivain
    • Et pour finir, critique Français
    • Dés son plus jeune âge il est destiné au droit, et se fais remarquer par sa passion pour la lecture des grands poète de l’Antiquité
    • Il revendiquait un blason dont les armes étaient « de gueules à un chevron d'argent accompagné de trois molettes d'or ». :

    Jean Racine (1639-1699)

    • Il est dramaturge
    • Mais également poète français
    • Considéré comme l’un des plus grand auteur de tragédie de la période classique en France sous Louis XIV
    • Devenu l'un des courtisans les plus proches du Roi-Soleil
    • Privilégiant les sujets grecs, Racine, cherchant à rivaliser avec Pierre Corneille,
    • La maîtrise de l'alexandrin et la profondeur de l'analyse psychologique font des œuvres de * * Il un modèle de la tragédie classique française.

    Jean de la Bruyère (1645-1696)

    • C’est un moraliste français
    • Il est célèbre pour une œuvre unique, Les Caractères ou les Mœurs de ce siècle (1688) compose une chronique essentielle de l’esprit du XVI Ie? siècle.
    • Il fut l’un des premiers écrivains à mettre en avant le « style » littèraire
    • Ce style incite sur le statut de jugement moral de par l’effet rhétorique obtenu par la lecture orale
    • Nombre d’écrivains ont suivis le chemin stylistique tracé par La Bruyère

    Fontenelle (11 février 1657-9 janvier 1757) presque centenelle

    • Etude chez les jésuite de Rouen
    • Il donna la tragédie d’Aspar (1680), dont la chute fut complète
    • D’autres tentatives par Fontenelle au théâtre ne furent guère plus heureuses
    • Avec l’œuvre de vulgarisation scientifique, qui connut un vif succès.
    • C’est un homme d’esprit, qui connaît assez les sciences pour en parler agréablement et exactement
    • Le style de Fontenelle dans ses ouvrages purement littéraires a été critiqué
    • Par sa longue vie, Fontenelle appartient en même temps au XVI Ie? et au XVII Ie? siècle et forme en quelque sorte le lien entre le grand Siècle et les Lumières.

    Claude Perrault (1613-1688)

    • Il est célèbre pour avoir été architecte la façade de l’aile est du Louvre.
    • l est aussi reconnu pour ses travaux en anatomie
    • Mais également pour ses travaux physique
    • Ainsi que Histoire naturelle

    René Descartes (1596-1650)

    • C’est un mathématicien : origine de la géométrie analytique
    • Ainsi qu’un physicien : contribution a l’optique
    • Pour fini c’est l'un des fondateurs de la philosophie moderne

    Madame de la Fayette (1634-1693)

    • A l’âge de 15ans devient dame d'honneur de la reine Anne d'Autriche
    • Puis eu une éducation littéraire (enseigna l’italien et le latin)

    Pierre Corneille (1606-1684)

    • C’est un dramaturge
    • Ainsi que un poète français du XVI Ie? siècle
    • Il accupa des office d’avocat
    • Puis il écrivit d’abord des comédies/tragi-comédie : Le Cid, qui fut un triomphe
    • Il décida de renoncer à l'écriture théâtrale et acheva progressivement la traduction de L'Imitation.
    • Il revint au théâtre au début de 1659 en proposant une réécriture du sujet-phare de la tragédie, Œdipe

    Galilée (1564-1642)

    • C’est un physicien
    • Ainsi qu’un astronome italien du XVI Ie? siècle
    • Il perfectionne la lunette astronomique
    • Il a contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et de la dynamique
    • Jetant ainsi les fondements des sciences mécaniques
    • Il est de ce fait considéré comme le fondateur de la physique moderne.

    Blaise Pascal (1623-1662)

    • C’est un mathématitien
    • Il est également physicien
    • Ainsi que philosophe
    • Et pour fini, moraliste et théologien français
    • Il a écrit des textes importants sur la méthode scientifique.
    • À dix-neuf ans,il invente la machine à calculer
    • Il publie un traité de géométrie projective à seize ans
    • Donne naissance au cours du XVII Ie? siècle au calcul des probabilités
    • Il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse

    Pierre Gassendi (1592-1655)

    • C’est un mathématicien
    • Ainsi que un philosophe
    • C’est également un théologien
    • Et pour finir un astronome français
    • Pierre Gassendi obtient son doctorat en théologie
    • Il est nommé chanoine de Digne
    • Il est nommé professeur de rhétorique
    • Gassendi note ses premières observations du ciel lors de l'apparition d'une comète
    • Etablit les tables de la position de Jupiter par rapport aux étoiles fixes
    • Est nommé professeur de philosophie e leur nom aux aurores boréales
    • Observe une éclipse de lune
    • Décrit les positions de la planète Mars
    • Il est nommé professeur de mathématiques

    Isacc Newton (1643-1727)

    • C’est un philosophe
    • Ainsi que un mathématicien
    • C’est également un physicien
    • Pour finir, il est alchimiste, astronome et théologien anglais
    • Figure emblématique des sciences
    • Figure emblématique des sciences
    • Est surtout reconnu pour avoir fondé la mécanique classique
    • Pour sa théorie de la gravitation universelle
    • En optique, il a développé une théorie de la couleur basée sur la décompose la lumière blanche en un spectre visible avec un prisme
    • Il a aussi inventé le télescope de Newton composé d'un miroir primaire
    • Il a établi les trois lois universelles du mouvement : « mécanique newtonienne »
    • Partage avec Gottfried Wilhelm Leibniz la découverte du calcul infinitésimal
    • L'invention dite de la méthode de Newton permettant de trouver des approximations d'un zéro
    • Il développa la loi universelle de la gravitation.
    • Décrit la gravitation universelle
    • Il Formule les trois lois du mouvement
    • Jette les bases de la mécanique classique

    Gerard Philipe (1922-1959)

    • C’est un acteur de théâtre
    • Il est également un acteur du cinéma français

    Muriel Mayette (née en 1964)

    • Entrée à la Comédie-Française
    • Professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique
    • Elle a réalisé plusieurs mises en scène, dont Racine Andromaque et Bérénice
    • Elle est Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres

    François Mansart (1598-1666)

    • C’est un architecte français
    • Il est considéré comme le principal précurseur de l’architecture classique en France.
    • Le principal caractère de l’architecture de Mansart est la noblesse et la majesté

    André le Nôtre (1700-1613)

    • Le surnom de son vivant le « bonhomme Le Nôtre »
    • C’est un jardinier du roi Louis XI Ve? siècle
    • Il a conçu et aménagé le parc et les jardins du Château de Versailles principalement
    • Il était un très fameux courtisan et réussit à s'acquérir une grande faveur auprès de Louis XIV
    • Il fut l'auteur des plans de nombreux jardins à la française.

    Nicolas Poussin (1594-1665)

    • C’est un peintre français du XVII
    • Représentant majeur du classicisme pictural
    • Peintre d'histoire
    • Compositions religieuses mythologiques à personnages, paysages
    • S’attacha principalement aux beautés expressives, comme peignant par un trait vif et précis le langage de la pensée et du sentiment
    • Il répéta souvent le même sujet en le multipliant par une disposition nouvelle

    employé à peindre un tableau représentant le Martyre de saint Érasme, pour être copié en mosaïque, à la basilique de Saint-Pierre de Rome

    • En avançant en âge son pinceau devint plus moelleux, l'harmonie plus parfaite, la composition plus riche
    • D'un caractère généreux et reconnaissant, d'une philosophie douce et religieuse
    • Il posséda tout le génie d'un artiste immortel, toutes les vertus de l'honnête homme.

    Jean-Baptiste Lully (1632-1687)

    • C’est un compositeur français d’origine Italien de la période du baroque
    • Lully domina l'ensemble de la vie musicale en France à l'époque du Roi-Soleil

    Henri IV (1553-1610)

    • Premier souverain français de la branche dite de Bourbon de la dynastie capétienne.
    • Contemporain d'un siècle ravagé par les guerres de religion
    • Chef protestant
    • Pour être accepté comme roi, il se convertit au catholicisme, et signa l'Édit de Nantes
    • Alors qu'il préparait une guerre contre l'Espagne, il fut assassiné

    Louis XIII (1601-1643)

    • Son règne est marqué par l'affaiblissement des Grands et des protestants et la lutte contre la maison de Habsbourg

    L'image de ce roi est inséparable de celle de son principal ministre, le cardinal de Richelieu.


    Louis XIV dit le Roi-Soleil (1638-1715)

    • Il construit un État centralisé,
    • Par la diplomatie et la guerre, il accroît sa puissance en Europe, en particulier contre les Habsbourg.
    • Il dirige son royaume depuis le vaste château de Versailles,
    • Le prestige culturel s'y affirme grâce au mécénat royal en faveur d'artistes tels que Molière, Racine, Boileau, Lully, Le Brun et Le Nôtre. Avec d'autres, plus indépendants (le poète La Fontaine, le philosophe Blaise Pascal, l'épistolaire Madame de Sévigné, le moraliste La Bruyère ou le mémorialiste Saint-Simon), ils font du règne l'apogée du classicisme français
    • On parle, dès son vivant, de « Grand Siècle », voire de « Siècle de Louis XIV ».
    • Sa difficile fin de règne est marquée par l'exode des protestants persécutés, par des revers militaires, par les deux famines
    • Il est devenu l'archétype du monarque absolu.

    4.  Références culturelles (courants de pensée, points historiques, etc.)

    5.  Questionnements, Réflexions

    • Comment la passion de Phèdre la transforme t-elle en victime ?
    • Quels est le rôle de la tragédie ?
    • Comment la passion enferme t-elle Phèdre dans sa solitude?
    • Comment Phèdre essaye t'elle de convaincre Vénus de son innocence?
    • En quoi la pièce théâtrale aide t-elle à la compréhension du texte écrit en lui même?

  • D'autres actions ou possibilités :

    Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
    Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


    Stéphane FONTAINE - -