Corrigé de l'interrogation sur les figures de style

  1. […] et ces feuilles tombant toujours semblaient des larmes, de grandes larmes versées par les grands arbres tristes qui pleuraient jour et nuit sur la fin de l’année… {personnification}
  2. Les éclairs sont moins prompts ; je l’ai vu de mes yeux,Je l’ai vu qui frappait ce monstre audacieux. {pléonasme / anaphore}
  3. La nature est un temple où de vivants piliersLaissent parfois sortir de confuses paroles. {métaphore}
  4. Je ne suis pas mécontent de mon travail. {litote}
  5. […] troubler ainsi le service divin. Mais le service du vin, faisons qu’il ne soit pas troublé. {paronomase}
  6. Et des fleuves français les eaux ensanglantéesNe portaient que des morts aux mers épouvantées. {hyperbole / personnification}
  7. Un souffle, une ombre, un rien, tout lui donnait la fièvre… {gradation descendante}
  8. Les malvoyants (les aveugles). {euphémisme}
  9. Sa barbe était d’argent comme un ruisseau d’avril. {comparaison}
  10. Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera. {chiasme}
  11. Une mère s’adressant à son enfant rentrant du jardin : “ Te voilà ! mon petit monstre ”. {antiphrase}
  12. […] Il y aura des fleurs tant que vous en voudrez,Il y aura des fleurs couleur de l’avenir,Il y aura des fleurs lorsque vous reviendrez. {anaphore}
  13. Cet article ne paraît pas inintéressant {litote}
  14. C’est un ro!… c’est un pi!… c’est un cap !Que dis-je, c’est un cap ?… c’est une péninsule ! {gradation ascendante}
  15. Tandis qu’une folie épouvantable broieEt fait de cent milliers d’hommes un tas fumant… {hyperbole}
  16. Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits {oxymore}
  17. Les hommes, avec des lois sages, ont toujours eu des coutumes insensées. {antithèse / paradoxe}
  18. L’heure tranquille où les lions vont boire. {périphrase}
  19. […] avant de se laisser décapiter la tête entre le menton et le cou. {pléonasme}
  20. Une heure après le coucher du soleil, la lune se montra au-dessus des arbres […]
  21. Une brise embaumée que cette reine des nuits {périphrase}amenait de l’Orient avec elle… L’astre solitaire {périphrase}

monta peu à peu dans le ciel. […] troubler ainsi le service divin.


D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -