Historique de Seconde5.Equipe5Synthese3

Cacher les modifications mineures - Affichage de la sortie

20/04/2012 à 11:46 par laurab -
Ligne 206 modifiée:
- Les règles de syntaxes, de l'ortographe, les règles de la littérature ou %red%Nicolas Boileau%% participe a l'invention de des régles, ainsi que de la grammaire sont misent en place; la %red%langue française est codifiée.%%
en:
- Les règles de syntaxes, de l'ortographe, les règles de la littérature ou %red%Nicolas Boileau%% participe a l'invention des régles, ainsi que de la grammaire sont misent en place; la %red%langue française est codifiée.%%
13/04/2012 à 14:19 par kevin -
13/04/2012 à 14:17 par kevin -
Ligne 39 ajoutée:
Attach:http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Phedre_hippolyte_1678_title_page.JPG
13/04/2012 à 14:15 par kevin -
Ligne 38 supprimée:
Attach:PHèDRE.jpeg
13/04/2012 à 14:14 par kevin -
Lignes 39-40 modifiées:
en:
Attach:PHèDRE.jpeg
Ligne 65 modifiée:
en:
13/04/2012 à 14:12 par kevin -
Ligne 34 modifiée:
Attach:FICHIER.ext
en:
13/04/2012 à 14:10 par kevin -
Ligne 34 modifiée:
Attach:phèdre.jpg
en:
Attach:FICHIER.ext
13/04/2012 à 14:09 par kevin -
Lignes 34-35 modifiées:
en:
Attach:phèdre.jpg
Ligne 39 modifiée:
Attach:Phèdre..jpeg
en:
13/04/2012 à 14:07 par kevin -
Lignes 39-40 modifiées:
Attach:FICHIER.ext
en:
Attach:Phèdre..jpeg
13/04/2012 à 14:05 par kevin -
Lignes 39-41 modifiées:

Attach:Phèdre.jpeg
en:
Attach:FICHIER.ext
13/04/2012 à 14:01 par kevin -
Lignes 40-43 modifiées:

Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
en:
Attach:Phèdre.jpeg
07/04/2012 à 13:20 par laurab -
Lignes 222-224 modifiées:
* Le théatre classique
* Le roman "phsychologique"
* La poésie mondaine
en:
%red%*%% Le théatre classique
%red%*%% Le roman "phsychologique"
%red%*%% La poésie mondaine
03/04/2012 à 13:56 par kevin -
Lignes 136-142 modifiées:
->L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.


->L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.


->L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
en:
# ->L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.


# ->L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.


# ->L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
03/04/2012 à 13:55 par kevin -
Lignes 135-139 modifiées:
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.

L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.

L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
en:

->
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.


->
L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.


->
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
03/04/2012 à 13:52 par kevin -
Ligne 142 modifiée:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées...||
en:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité. || C'est un ensemble de règles, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
03/04/2012 à 13:47 par kevin -
Ligne 141 modifiée:
||! vraisemblance ||! bienséances ||
en:
||! vraisemblance ||! bienséances ||
03/04/2012 à 13:46 par kevin -
Lignes 141-143 modifiées:
||! vraisemblance ||! bienséances ||
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales

etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
en:
||! vraisemblance ||! bienséances ||
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées...
||
03/04/2012 à 13:45 par kevin -
Lignes 142-143 modifiées:
|| désigne ce qui revêt toutes
les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales
en:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales
03/04/2012 à 13:45 par kevin -
Lignes 142-144 modifiées:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles qui gouvernaient, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
en:
|| désigne ce qui revêt toutes
les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles, les principales
etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
03/04/2012 à 13:44 par kevin -
Lignes 142-143 modifiées:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.
|| C'est un ensemble de règles qui gouvernaient, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
en:
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.|| C'est un ensemble de règles qui gouvernaient, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées... ||
03/04/2012 à 13:42 par kevin -
Lignes 141-143 modifiées:
||border=1 width=100%
||!vraisemblance ||! bienséances ||
|| ligne1 cellulle1 || ligne1 cellulle2 ||
en:
||! vraisemblance ||! bienséances ||
|| désigne ce qui revêt toutes les apparences de la vérité.
|| C'est un ensemble de règles qui gouvernaient, les principales etaient celle de ne pas montrer de meurtres, de scènes privées...
||
03/04/2012 à 13:35 par kevin -
Ligne 142 modifiée:
||! En-tête de colonne1 ||! En-tête de colonne2 ||! En-tête de colonne3 ||! En-tête de colonne4 ||
en:
||!vraisemblance ||! bienséances ||
Ligne 144 modifiée:
|| ligne2 cellulle1 || ligne2 cellulle2 ||
en:
03/04/2012 à 13:34 par kevin -
Lignes 140-144 ajoutées:

||border=1 width=100%
||! En-tête de colonne1 ||! En-tête de colonne2 ||! En-tête de colonne3 ||! En-tête de colonne4 ||
|| ligne1 cellulle1 || ligne1 cellulle2 ||
|| ligne2 cellulle1 || ligne2 cellulle2 ||
03/04/2012 à 13:24 par kevin -
Ligne 109 modifiée:
''''+%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+''''
en:
''''+%blue%liste de vocabulaire de la versification:%%+''''
03/04/2012 à 13:19 par kevin -
Lignes 135-139 modifiées:
'+L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.+'

'+
L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.+'

'+
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.+'
en:
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.

L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.

L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
03/04/2012 à 13:18 par kevin -
Lignes 130-132 ajoutées:

* %blue%contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
Lignes 134-135 supprimées:
* %blue%contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
Ligne 142 modifiée:
Lire la suite sur : http://www.etudes-litteraires.com/regle-trois-unites.php#ixzz1qyV7pTIG
en:
03/04/2012 à 13:16 par kevin -
Ligne 130 ajoutée:
'''+règle des trois unités :+'''
03/04/2012 à 13:15 par kevin -
Lignes 133-135 modifiées:
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.
L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
en:
'+L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.+'

'+
L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.+'

'+
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.+'
03/04/2012 à 13:14 par kevin -
Lignes 133-135 modifiées:
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.
L’unité de temps :
la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
en:
L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.
L’unité
de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.
L’unité
de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.
03/04/2012 à 13:13 par kevin -
Lignes 132-139 ajoutées:

L’unité d’action : les intrigues secondaires sont proscrites. Cela permet de concentrer l’intérêt dramatique sur le sujet principal de l’œuvre, de simplifier l’intrigue.
L’unité de temps : la durée de la représentation théâtrale doit coïncider avec la durée de l’action représentée. À la différence du théâtre baroque où les événements pouvaient s’étendre sur plusieurs jours, mois, voire plusieurs années, l’action des pièces classiques n’excède pas les vingt-quatre heures. Cette règle permet d’éviter l’invraisemblance.
L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée.


Lire la suite sur : http://www.etudes-litteraires.com/regle-trois-unites.php#ixzz1qyV7pTIG
27/03/2012 à 11:53 par kevin -
Lignes 205-206 modifiées:
!! Questionnements, Réflexions
en:
!! Questionnements, Réflexions
Quels est le rôle de la tragédie et doit-on censurer les bienséances ?
27/03/2012 à 11:50 par kevin -
27/03/2012 à 11:50 par kevin -
Ligne 161 modifiée:
%blue% Eschyle:(526-456)est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. Précédé d'autres tragédiens, il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d'acteurs qu'il porte à deux selon Aristote.
en:
%blue% Eschyle:(-526--456)est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. Précédé d'autres tragédiens, il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d'acteurs qu'il porte à deux selon Aristote.
Ligne 164 modifiée:
%blue%Sophocle:(496-406)est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406).
en:
%blue%Sophocle:(-496--406)est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406).
Ligne 166 modifiée:
%blue%Euripide:(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
en:
%blue%Euripide:(-480--406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
27/03/2012 à 11:44 par kevin -
Lignes 166-173 modifiées:
%blue%
Euripide:(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
%red%
Robert Garnier:(1545-1590)est un poète et dramaturge français.%%

%red%William Shakespeare :(1564-1616)est considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise.
%%%red%
Pierre Corneille:(1606-1684)est un dramaturge français du XVIIe siècle.%%
en:
%blue%Euripide:(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%

%red%Robert Garnier:(1545-1590)est un poète et dramaturge français.%%

%red%William Shakespeare:(1564-1616)est considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise.

%%%red%Pierre Corneille:(1606-1684)est un dramaturge français du XVIIe siècle.%%
27/03/2012 à 11:43 par kevin -
Ligne 161 modifiée:
%blue% Eschyle :(526-456)est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. Précédé d'autres tragédiens, il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d'acteurs qu'il porte à deux selon Aristote.
en:
%blue% Eschyle:(526-456)est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. Précédé d'autres tragédiens, il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d'acteurs qu'il porte à deux selon Aristote.
Ligne 164 modifiée:
%blue%Sophocle :(496-406)est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406).
en:
%blue%Sophocle:(496-406)est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406).
Ligne 167 modifiée:
Euripide :(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
en:
Euripide:(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
Lignes 169-170 modifiées:
Robert Garnier :(1545-1590)est un poète et dramaturge français.%%
en:
Robert Garnier:(1545-1590)est un poète et dramaturge français.%%
Lignes 173-175 modifiées:
Pierre Corneille :(1606-1684)est un dramaturge français du XVIIe siècle.%%

%red%Jean Racine :(1639-1699)est un dramaturge français considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV.%%
en:
Pierre Corneille:(1606-1684)est un dramaturge français du XVIIe siècle.%%

%red%Jean Racine:(1639-1699)est un dramaturge français considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV.%%
27/03/2012 à 11:42 par kevin -
Ligne 137 modifiée:
Naissance de la tragédie
en:
Naissance de la tragédie
Ligne 142 modifiée:
-430
en:
-430
Lignes 161-168 modifiées:





en:
%blue% Eschyle :(526-456)est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. Précédé d'autres tragédiens, il participe à la naissance du genre grâce à certaines innovations, comme le nombre d'acteurs qu'il porte à deux selon Aristote.
%%

%blue%Sophocle :(496-406)est l'un des trois grands tragiques grecs dont l'œuvre nous est partiellement parvenue, avec Eschyle (526-456) et Euripide (480-406).
%%
%blue%
Euripide :(480-406)est un poète tragique grec est l'un des trois grands tragiques grecs.%%
%red%
Robert Garnier :(1545-1590)est un poète et dramaturge français.%%

%red%William Shakespeare :(1564-1616)est considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise.
%%%red%
Pierre Corneille :(1606-1684)est un dramaturge français du XVIIe siècle.%%

%red%Jean Racine :(1639-1699)est un dramaturge français considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV.%%
27/03/2012 à 11:26 par kevin -
Lignes 136-170 ajoutées:
-538
Naissance de la tragédie
-472
Eschyle présente "Les Perses"
-458
Première de "l'Orestie"
-430
Sophocle écrit "Œdipe-roi"
-415
Euripide présente "Les Troyennes"
1583
Robert Garnier écrit "Les Juives"
1595
Première présentation de "Roméo et Juliette"
1601
Shakespeare présente "Hamlet"
1606
"Macbeth" sur les planches
1636
Représentation du "Cid" de Corneille
1640
Corneille fait représenter "Horace"
1667
Racine présente "Andromaque"









27/03/2012 à 11:19 par kevin -
Lignes 57-68 ajoutées:

Situation sans issue.
Les personnages se comportent avec héroïsme en acceptant un destin fatal.Plusieurs entités sont derrière la fatalité :

# Intervention d’une divinité ou d’une puissance.


# Emprise d’une passion.


# Conscience, obligation morale.
27/03/2012 à 11:18 par kevin -
Ligne 49 modifiée:
Procédés divers :
en:
%blue%Procédés divers :%%
Lignes 51-54 modifiées:
* Supplication (prière insistante à un être ou à une divinité).

* Lamentation (tristesse, regrets, culpabilité).
en:
%blue%* Supplication (prière insistante à un être ou à une divinité).%%

%blue%
* Lamentation (tristesse, regrets, culpabilité)%%.
Ligne 56 modifiée:
* Imprécation (appel à la colère divine contre quelqu’un ou quelque chose).
en:
%blue%* Imprécation (appel à la colère divine contre quelqu’un ou quelque chose).%%
27/03/2012 à 11:17 par kevin -
Lignes 42-59 ajoutées:



Registre tragique : angoisse, incompréhension, fatalité.

Registre pathétique : proximité avec le lecteur, suscite la compassion, l’attendrissement, la pitié.

Procédés divers :

* Supplication (prière insistante à un être ou à une divinité).

* Lamentation (tristesse, regrets, culpabilité).


* Imprécation (appel à la colère divine contre quelqu’un ou quelque chose).

27/03/2012 à 10:57 par laurab -
Ligne 122 ajoutée:
Ligne 127 ajoutée:
27/03/2012 à 10:55 par laurab -
Lignes 40-50 modifiées:
%width=50px% http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg
en:
Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
Lignes 120-130 ajoutées:

- Le %red%théatre%% a une utilité, il est créé pour %red%plaire%% et %red%instruire%% et il a une %red%leçon moral%% en %red%purgeant les passions%% ou %red%catharisis%%.
- Il existe 3 thèmes principaux :
- la société étouffante
- la faiblesse de l'être humain
- l'honnête homme
- Il existe %red%3 genres de littérature%% :
* Le théatre classique
* Le roman "phsychologique"
* La poésie mondaine
Lignes 40-51 modifiées:
Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
en:
%width=50px% http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg
Lignes 118-119 supprimées:

- Le %red%théatre%% a une utilité, il est créé pour %red%plaire%% et %red%instruire%% et il a une %red%leçon moral%% en %red%purgeant les passions%% ou %red%catharisis%%.
27/03/2012 à 10:52 par laurab -
Lignes 120-121 ajoutées:

- Le %red%théatre%% a une utilité, il est créé pour %red%plaire%% et %red%instruire%% et il a une %red%leçon moral%% en %red%purgeant les passions%% ou %red%catharisis%%.
27/03/2012 à 10:50 par laurab -
Ligne 120 ajoutée:
27/03/2012 à 10:48 par laurab -
Ligne 119 ajoutée:
-Le %red%classicisme%% est un courant littéraire qui consiste a faire un %red%portrait moral de la nature humaine%% avec l'idée intelectuelle : l'homme est honnete, la %red%raison contre la passion%%.
27/03/2012 à 10:38 par laurab -
Ligne 115 modifiée:
- Après les nombreuses guerre la société française recherche une certaine tranquilité, stabilité, Louis XIII jouera un grand role dans la remise en ordre de cette société.
en:
- Après les nombreuses guerres la société française recherche une certaine tranquilité, stabilité, Louis XIII jouera un grand role dans la remise en ordre de cette société.
27/03/2012 à 10:37 par laurab -
Ligne 117 modifiée:
- Les règles de syntaxes, de l'ortographe, les règles de la littérature ou Nicolas Boileau participe a l'invention de des régles, ainsi que de la grammaire sont misent en place; la langue française est codifiée.
en:
- Les règles de syntaxes, de l'ortographe, les règles de la littérature ou %red%Nicolas Boileau%% participe a l'invention de des régles, ainsi que de la grammaire sont misent en place; la %red%langue française est codifiée.%%
27/03/2012 à 10:36 par laurab -
Lignes 113-117 ajoutées:

Le XVIIe siècle aura une grande importance sur la littérature Française :
- Après les nombreuses guerre la société française recherche une certaine tranquilité, stabilité, Louis XIII jouera un grand role dans la remise en ordre de cette société.
- Notament dans les domaines sociaux, religieux et littéraire.
- Les règles de syntaxes, de l'ortographe, les règles de la littérature ou Nicolas Boileau participe a l'invention de des régles, ainsi que de la grammaire sont misent en place; la langue française est codifiée.
27/03/2012 à 10:29 par laurab -
Ligne 112 modifiée:
Racine est un auteur de cette période, il a écrit ''Phèdre'', c'est une tragédie du théatre classique en 1677.
en:
Racine est un auteur de cette période, il a écrit ''Phèdre'' en 1677, c'est une tragédie du théatre classique.
27/03/2012 à 10:28 par laurab -
Lignes 111-112 modifiées:
en:
Le %red%théatre classique%% nait dans la seconde moitié du XVIIe siècle, il est surtout connus pour la règle des 3 unités qui réunit %red%l'unité de temps%%, %red%l'unité de lieu%% et %red%l'unité d'action%%.
Racine est un auteur de cette période, il a écrit ''Phèdre'', c'est une tragédie du théatre classique en 1677.
15/03/2012 à 16:14 par kevin -
Ligne 41 modifiée:
Attach:FICHIER.ext
en:
Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
15/03/2012 à 16:13 par kevin -
15/03/2012 à 16:12 par kevin -
Lignes 41-66 modifiées:

























Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
en:
Attach:FICHIER.ext








15/03/2012 à 16:11 par kevin -
Lignes 39-66 modifiées:
Attach:FICHIER.ext
en:



























Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&start=187&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=YiO4AtuO7RDtvM:&imgrefurl=http://www.blujay.com/item/Ph-dre-Racine-Completely-in-French-3031000-3400129&docid=KiNxZbnFJLHHMM&imgurl=http://www.jrakar.com/bk288/phedre.jpg&w=230&h=350&ei=cQZiT4OwA4HW0QWfyKmYCA&zoom=1&iact=hc&vpx=405&vpy=112&dur=999&hovh=277&hovw=182&tx=99&ty=159&sig=110914746885997695167&page=9&tbnh=142&tbnw=93&ndsp=24&ved=1t:429,r:14,s:187&biw=1024&bih=629
15/03/2012 à 16:09 par kevin -
Ligne 39 modifiée:
Attach: phédre
en:
Attach:FICHIER.ext
15/03/2012 à 16:08 par kevin -
Ligne 39 ajoutée:
Attach: phédre
15/03/2012 à 16:08 par kevin -
Ligne 39 modifiée:
Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=BAeLB7leJfUSqM:&imgrefurl=http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-racine-phedre-resume-analyse-145240.html&docid=zvHIM6zd0k95UM&imgurl=http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/145240.jpg&w=400&h=602&ei=XwViT4OWH8jZ0QXouoGoCA&zoom=1&iact=hc&vpx=538&vpy=111&dur=981&hovh=276&hovw=183&tx=108&ty=149&sig=110914746885997695167&page=1&tbnh=140&tbnw=93&start=0&ndsp=19&ved=1t:429,r:4,s:0&biw=1024&bih=629
en:
15/03/2012 à 16:07 par kevin -
Lignes 38-39 ajoutées:

Attach:http://www.google.fr/imgres?q=ph%C3%A8dre+racine&um=1&hl=fr&safe=vss&client=firefox-a&sa=N&rls=org.mozilla:fr:official&tbm=isch&tbnid=BAeLB7leJfUSqM:&imgrefurl=http://www.devoir-de-philosophie.com/dissertation-racine-phedre-resume-analyse-145240.html&docid=zvHIM6zd0k95UM&imgurl=http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/145240.jpg&w=400&h=602&ei=XwViT4OWH8jZ0QXouoGoCA&zoom=1&iact=hc&vpx=538&vpy=111&dur=981&hovh=276&hovw=183&tx=108&ty=149&sig=110914746885997695167&page=1&tbnh=140&tbnw=93&start=0&ndsp=19&ved=1t:429,r:4,s:0&biw=1024&bih=629
15/03/2012 à 16:05 par kevin -
Ligne 36 modifiée:
Phédre de Jean Racine :
en:
'+Phédre de Jean Racine :+'
15/03/2012 à 16:04 par kevin -
Ligne 13 modifiée:
Voici les phases de la tragédies au XVII ème siècle:
en:
''''+Voici les phases de la tragédies au XVII ème siècle:+''''
15/03/2012 à 16:04 par kevin -
Lignes 18-22 modifiées:
- L'exposition : Elle doit être entièrement courte, claire, intéressante et « vraisemblable ».

- Le nœud de l'action : C'est l'apparition des obstacles, péripéties et coups de théâtre.

- Le dénouement : Il doit être rapide, complet, « nécessaire » ( c'est-à-dire découler logiquement de ce qui précède ).
en:

->->- L'exposition : Elle doit être entièrement courte, claire, intéressante et « vraisemblable ».





->->- Le nœud de l'action : C'est l'apparition des obstacles, péripéties et coups de théâtre.





->->- Le dénouement : Il doit être rapide, complet, « nécessaire » ( c'est-à-dire découler logiquement de ce qui précède ).
15/03/2012 à 16:03 par kevin -
Lignes 32-38 modifiées:
%red%Tragédie :Oeuvre dramatique souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal.%%

%red%Classicisme: Production littéraire et artistique fondée sur la doctrine classique.%%

%green%Doctrine: Ensemble de principes ou d'opinions liés à un penseur, à un mouvement littéraire, religieux, politique, etc.%%

%red%Moral: Qui concerne les règles sociales, les moeurs établies dans une société.
en:
->%red%Tragédie :Oeuvre dramatique souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal.%%



->
%red%Classicisme: Production littéraire et artistique fondée sur la doctrine classique.%%



->
%green%Doctrine: Ensemble de principes ou d'opinions liés à un penseur, à un mouvement littéraire, religieux, politique, etc.%%



->
%red%Moral: Qui concerne les règles sociales, les moeurs établies dans une société.
Lignes 47-50 modifiées:
%blue%versification: Technique de la rédaction de vers.%%
en:

->
%blue%versification: Technique de la rédaction de vers.%%
15/03/2012 à 16:01 par kevin -
Lignes 43-45 supprimées:

Lignes 46-51 modifiées:
*
%blue%accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%


%blue%%blue%pauses: Arrêt temporaire d'une activité.%%
en:
* %blue%accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%

* %blue%%blue%pauses: Arrêt temporaire d'une activité.%%
Lignes 52-53 supprimées:
Lignes 55-70 modifiées:
*
%blue%synérèse: Fusion dans la prononciation de plusieurs syllabes contenant une voyelle, en une seule syllabe.%%


*
%blue%hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.%%


*
%blue%césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.%%


*
%blue%enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.
en:
* %blue%synérèse: Fusion dans la prononciation de plusieurs syllabes contenant une voyelle, en une seule syllabe.%%

* %blue%hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.%%

* %blue%césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.%%

* %blue%enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.
Lignes 63-64 modifiées:
*
%blue%contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
en:
* %blue%contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
15/03/2012 à 15:59 par kevin -
Lignes 44-48 modifiées:
%blue%-rimes: Même son à la fin de deux vers.%%

%blue%-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%

%blue%-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.
en:


*
%blue%rimes: Même son à la fin de deux vers.%%


*
%blue%accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%


%blue%%blue%pauses: Arrêt temporaire d'une activité.%%
Lignes 56-59 modifiées:
%blue%-l'élision: Suppression d'une voyelle à la fin d'un mot devant une autre voyelle ou un "h" muet.%%

%blue%-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.%%
en:
* %blue%l'élision: Suppression d'une voyelle à la fin d'un mot devant une autre voyelle ou un "h" muet.%%



*
%blue%diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.%%


*
Lignes 67-71 modifiées:
%blue%-hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.%%

%blue%-césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.%%

%blue%-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.
en:
*
%blue%hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.%%


*
%blue%césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.%%


*
%blue%enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.
Lignes 80-83 modifiées:
%blue%-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
en:
*
%blue%contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
15/03/2012 à 15:56 par kevin -
Ligne 42 modifiée:
'+%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+'
en:
''''+%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+''''
15/03/2012 à 15:56 par kevin -
Lignes 41-42 modifiées:
''''+
%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+''''
en:
'+%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+'
15/03/2012 à 15:55 par kevin -
Lignes 41-42 modifiées:
%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%
en:
''''+
%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%+''''
15/03/2012 à 15:53 par kevin -
Lignes 24-25 ajoutées:
Phédre de Jean Racine :
http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre691-chapitre483.html
15/03/2012 à 15:49 par kevin -
Lignes 30-46 modifiées:
Tragédie :Oeuvre dramatique souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal.

Classicisme: Production littéraire et artistique fondée sur la doctrine classique.

Doctrine: Ensemble de principes ou d'opinions liés à un penseur, à un mouvement littéraire, religieux, politique, etc.

Moral: Qui concerne les règles sociales, les moeurs établies dans une société.

versification: Technique de la rédaction de vers.
%blue%
liste de vocabulaire de la vesification:%%

%blue%-rimes: Même son à la fin de deux vers.%%

%blue%-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%

%blue%-pauses: Arrêt temporaire d'une activité
.
en:
%red%Tragédie :Oeuvre dramatique souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal.%%

%red%
Classicisme: Production littéraire et artistique fondée sur la doctrine classique.%%

%green%
Doctrine: Ensemble de principes ou d'opinions liés à un penseur, à un mouvement littéraire, religieux, politique, etc.%%

%red%Moral: Qui concerne les règles sociales, les moeurs établies dans une société.
Lignes 38-47 ajoutées:
%blue%versification: Technique de la rédaction de vers.%%

%blue%liste de vocabulaire de la vesification:%%

%blue%-rimes: Même son à la fin de deux vers.%%

%blue%-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%

%blue%-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.
%%
Lignes 57-59 modifiées:
%blue%
-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.%%
en:
%blue%-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.
%%
15/03/2012 à 15:48 par kevin -
Lignes 45-47 modifiées:
%blue%
-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.%%
en:
%blue%-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.
%%
Lignes 49-50 modifiées:
%blue%
-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.%%
en:
%blue%-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.%%
15/03/2012 à 15:47 par kevin -
Lignes 40-61 modifiées:
liste de vocabulaire de la vesification:

-rimes: Même son à la fin de deux vers.

-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.

-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.

-l'élision: Suppression d'une voyelle à la fin d'un mot devant une autre voyelle ou un "h" muet.

-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.

synérèse: Fusion dans la prononciation de plusieurs syllabes contenant une voyelle, en une seule syllabe.

-hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.

-césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.

-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.

-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
en:
liste de vocabulaire de la vesification:%%

%blue%
-rimes: Même son à la fin de deux vers.%%

%blue%
-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.%%
%blue%
-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.%%

%blue%
-l'élision: Suppression d'une voyelle à la fin d'un mot devant une autre voyelle ou un "h" muet.%%
%blue%
-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.%%

%blue%
synérèse: Fusion dans la prononciation de plusieurs syllabes contenant une voyelle, en une seule syllabe.%%

%blue%
-hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.%%

%blue%
-césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.%%
%blue%
-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.%%

%blue%
-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
15/03/2012 à 15:46 par kevin -
Ligne 39 modifiée:
en:
%blue%
Ligne 60 modifiée:
-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.
en:
-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.%%
15/03/2012 à 15:45 par kevin -
Lignes 37-61 ajoutées:

versification: Technique de la rédaction de vers.

liste de vocabulaire de la vesification:

-rimes: Même son à la fin de deux vers.

-accents: Augmentation de l'intensité d'un son de la parole sur une syllabe.

-pauses: Arrêt temporaire d'une activité.

-l'élision: Suppression d'une voyelle à la fin d'un mot devant une autre voyelle ou un "h" muet.

-diérèse: Décomposition de deux voyelles consécutives en deux syllabes.

synérèse: Fusion dans la prononciation de plusieurs syllabes contenant une voyelle, en une seule syllabe.

-hémistiche: Césure dans un vers; à la moitié d'un alexandrin.

-césure: Repos dans un vers, après une limite rythmique.

-enjambement (rejet): Report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent.

-contre-enjambement (contre-rejet): Fait de débuter un propos sur le second hémistiche d’un vers et à le dérouler sur l’ensemble du vers suivant.
15/03/2012 à 15:26 par kevin -
13/03/2012 à 15:37 par kevin -
Ligne 15 modifiée:
Dans la tragédie comme dans la comédie classique, les trois phases de l'action dramatique sont :
en:
Dans la tragédie comme dans la comédie classique, les trois phases de l'action dramatique sont:
13/03/2012 à 15:37 par kevin -
Lignes 12-24 ajoutées:

Voici les phases de la tragédies au XVII ème siècle:

Dans la tragédie comme dans la comédie classique, les trois phases de l'action dramatique sont :


- L'exposition : Elle doit être entièrement courte, claire, intéressante et « vraisemblable ».

- Le nœud de l'action : C'est l'apparition des obstacles, péripéties et coups de théâtre.

- Le dénouement : Il doit être rapide, complet, « nécessaire » ( c'est-à-dire découler logiquement de ce qui précède ).
13/03/2012 à 15:36 par kevin -
Ligne 23 modifiée:
en:
Moral: Qui concerne les règles sociales, les moeurs établies dans une société.
13/03/2012 à 15:30 par kevin -
Lignes 17-21 ajoutées:
Tragédie :Oeuvre dramatique souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal.

Classicisme: Production littéraire et artistique fondée sur la doctrine classique.

Doctrine: Ensemble de principes ou d'opinions liés à un penseur, à un mouvement littéraire, religieux, politique, etc.
Lignes 1-27 ajoutées:
! Equipe 5 Synthèse de la séquence 3 : La tragédie classique ou les règles en théâtre
(:toc:)

'''%center%Evaluation'''
||border=1 width=80% align=center
||! Cours ||! Glossaire ||! Exemples ||! Temps ||! Culture ||! Expression ||! TOTAL ||
|| 5 points || 3 points || 4 points || 2 points || 3 points || 3 points || Barême ||
|| || || || || || || '''??/20''' ||


!! Eléments de cours (notions littéraires importantes, artistes, œuvres étudiées, etc.)



!! Glossaire (définitions, liste de vocabulaire, etc.)



!! Exemples (illustrations, références artistiques, etc.)



!! Références culturelles (courants de pensée, points historiques, etc.)



!! Questionnements, Réflexions

D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -