La correction de copies numériques

A quoi sert la correction d'un devoir ? Si les élèves ne sont intéressés que par le recomptage de leurs points, cela ne sert pas à grand chose d’y passer une heure ! En effet, quelle leçon tirent-t-ils de ce qu'écrit l'enseignant sur la copie ? Quel accompagnement peut-on mettre en place pour qu'un progrès se manifeste ?
Le cadre est posé. Le temps consacré aux devoirs pour les élèves et à leurs corrections pour les enseignants n’aura pas été vain si les performances s'améliorent et les compétences s'accroissent.

1.  Premier essai : le traitement de texte et le suivi des modifications

Un premier projet de correction numérique a consisté, en première, dans l'accompagnement des devoirs à la maison par échange d'e-mails avec des travaux en pièces jointes. Les devoirs sont à faire dans la quinzaine qui suit, avec une aide du professeur la première semaine. Cette classe travaille depuis le début de l'année de manière numérique avec un site collaboratif, et chaque élève a une adresse électronique à La Poste. Les élèves avaient la possibilité d'envoyer des questions et un plan détaillé en pièce jointe au format ODT (réalisé avec Open Office?).

L'utilisation des possibilités de suivi de modifications pour faire des remarques sur ces plans ont permis aux élèves de visualiser les changements et les points à travailler et d'agir activement sur le contenu. Certains ont ainsi rendu jusqu'à cinq brouillons par essais successifs.

Le résultat est très positif, mais demande de la réactivité et un suivi quotidien de l'enseignant pendant une semaine. On découvre aussi que les lycéens travaillent tardivement, voire même après minuit !!


2.  Deuxième essai : le copier-coller manuel

Le second projet de corrigé s'est appuyé sur une reconstitution, en seconde, d'une bonne copie à partir d'extraits des meilleures réponses de la classe. Cette correction peut être réalisée avec une photocopieuse, mais nécessite ensuite de nombreuses copies dont l'usage reste par trop unique (34 élèves x 4 à 5 pages, soit environ 170 photocopies).
L'enseignant doit scanner les extraits de copies, et coller les images dans un traitement de texte afin de reconstituer les réponses dans l'ordre des questions du devoir.

Ensuite, en salle informatique, les élèves de seconde doivent reprendre la(es) question(s) qu'ils ont absolument ratée(s) et réécrire leur réponse en s'inspirant de la bonne copie qu'ils consultent dans l'espace d'échange de la classe. Le traitement de texte est l'outil de la réécriture (usage du copier-coller) et de la correction orthographique ; l'enseignant se concentre sur une aide plus individualisée concernant les difficultés de compréhension.


3.  Troisième essai : travail avec des BTS

Cette mutualisation des "bonnes réponses" a été également mise en oeuvre avec des étudiants de BTS.

Les copies ont été corrigées numériquement (annotations et/ou commentaires) par l'enseignant qui a ensuite généré un fichier au format PDF pour chaque copie. Toutes les copies ont été mises à disposition des élèves dans l'espace d'échange de la classe. Charge à eux de prendre les meilleurs "morceaux" et/ou de corriger des passages approximatifs personnels (ou d'autres élèves) pour réaliser, par copier-coller et améliorations syntaxiques, la meilleure copie.
On pourrait même imaginer "intéresser l'affaire" en ajoutant des points au devoir rendu en fonction de la qualité du corrigé. Ils ont, pour beaucoup, été impliqués et ont souhaité me rendre ces nouvelles copies.

En conclusion, cette correction numérique n'est plus un passage obligé et stérile pour l'enseignant et les élèves. Ce moment peut être mis à profit pour aider des élèves en difficulté de compréhension et favoriser l'attention de ceux ayant peu réussi. Cela semble également être une activité apparemment ludique pour d'autres élèves qui se prennent au jeu de la manipulation technique.





4.  Pour aller plus loin


Vous souhaitez corriger un texte produit par un élève au format numérique :`
- en utilisant le mode modifications d’ OpenOffice 3
- en utilisant le mode révision de Microsoft Word 2007
- en utilisant la suite bureautique en ligne Google Docs (nécessite un compte Google)
http://profgeek.fr/corriger-des-copies-numeriques-de-trois-facons/

Les fichiers PDF
http://profgeek.fr/maitriser-les-pdf-en-video-pour-les-debutants
http://revue.sesamath.net/spip.php?article203

Dossier réalisé par Stéphane Fontaine
décembre 2009