Le romantisme


On a pris coutume ici de l'identifier au mal du siècle, ce trouble existentiel qui ravagea toute une jeunesse désœuvrée, avide d'exprimer l'énergie de ses passions et de ses rêves, et consternée de ne trouver dans la société de la Restauration.

Touche tous les arts à la fois : littérature, peinture, sculpture, musique. En France, il lutte pour s'imposer de 1820 à 1830.

  1. Quelques auteurs
    Les grands auteurs romantiques sont Victor Hugo avec Les Contemplations (1856) ou Feuilles d'Automne (1831), Chateaubriand avec Mémoires d'Outre-tombe (1848-1850), Lamartine avec Recueillements (1839), Musset avec Les nuits (1835-1837), Sand avec La Mare au diable (1846), Nerval avec Les Chimères (1853), Vigny avec Les Destinées (1864).

  2. Contestation de la Raison

    1. infériorité sur le cœur et l'imagination dans la connaissance de l'Univers.

    2. exprime aussi une aspiration à la Liberté politique, que manifestent alors la plupart des peuples européens.

  3. Thèmes

    1. L'exaltation du moi

      1. imagination et la sensibilité (tournent naturellement l'homme vers lui-même).

      égocentrisme. Ce narcissisme est à la source de nombreuses confessions, romans autobiographiques et autoportraits.

      1. L'imagination et la sensibilité l'emportent sur la raison. On estime que la sensibilité est un fluide plus sûr que la raison, car l'esprit humain se modifie avec le temps, tandis que le coeur ne change pas.

      2. Orgueil du « moi » et sentiment de supériorité

      3. On a conscience de son génie personnel, même s'il n'est pas reconnu par la société. Primauté du « moi » sur le social

    2. La mélancolie

      1. Profond malaise dû à la situation politique et à l'accélération de l'histoire entre 1789 et 1848.

      2. sentiment d'être impuissant à modifier le cours des choses

      3. le sentiment du déclin, de la fin des choses, de la fuite inexorable du temps.

    1. Les luttes

      1. le culte de et la passion, comme source d'inspiration et d'énergie.

      2. un idéal qui peut être patriotique, religieux, humanitaire.

      3. la passion de la liberté.

      4. le sens d'une mission sociale à accomplir. Le poète doit guider le peuple.

  4. Thèmes

    1. la nature

    1. impression de la fuite irrémédiable du temps

    2. univers intérieur : passion amoureuse, souvent sans espoir et cause de souffrance,

    3. action :