Un wiki comme carnet de cours

Seconde5 / Equipe 7 Synthese 1

Equipe 7 Synthèse 1 de la séquence 2 : L'altérité en débat

Sommaire (cacher)

  1. 1. Eléments de cours (notions littéraires importantes, artistes, œuvres étudiées, etc.)
  2. 2. Glossaire (définitions, liste de vocabulaire, etc.)
  3. 3. Exemples (illustrations, références artistiques, etc.)
  4. 4. Chronologie et dates (frise chronologiques, histoire littéraire, mouvements, etc.)
  5. 5. Références culturelles (courants de pensée, points historiques, etc.)
  6. 6. Questionnements, Réflexions

Evaluation

CoursGlossaireExemplesTempsCultureExpressionTOTAL
5 points3 points4 points2 points3 points3 pointsBarême
3,52321,5214/20

1.  Eléments de cours (notions littéraires importantes, artistes, œuvres étudiées, etc.)

 1 - L'affirmation de la thèse : 

La thèse est une idée,une opinion , un point de vue sur quelque chose dont l'émetteur s'attache à demontrer la véracité.
L'affirmation de la thèse intervient le plus souvent au début de l'argumentation , mais elle peut aussi venir conclure le discours .

2 - Le développement des arguments et des exemples : La défense de la thèse structure l'ensemble de l'argumentation.
Les arguments : Les arguments constituent l'ensemble des preuves qui succèdent à l'appui de la thèse pour démontrer la justesse . On peut distinguer plusieurs types d'arguments selon l'intention de l'émetteur de la personnalité du destinataire .

Types d'argumentsDéfinition
Le recours au faitsutilisation d'un fait avéré ,d'une observation logique et indéniable pour éclairer la thèse.
l'arguments d'autoritéRéférence à un ouvrage , un proverbe , une personnalité reconnus par tous.
l'appui sur les valeursRecours a des valeurs partagées par l'ensemble des membres de la société.

3 - La réfutation de la thése adverse :

 Pour mieu défendre sa thèse, l'émetteur doit tenir compte de l'existence de thèses adverses qu'il faut combattre , pour cela il apporte des contre-arguments . 

4 - Les articulations entre les idées :

l'addition : elle ajoute une idèe à une autre idèe , un argument ou un exemple à un autre , en les mettant sur le même plan .

L'opposition : Elle souligne une contradiction plus ou moins forte entre deux idèes ou faits " cependant "

La cause : Elle indique l'origine d'un fait , d'un idée d'une situation " en effet "

La conséquence : Elle souligne l'aboutissement d'un fait ou le résultat d'un raisonnement " c'est pourquoi "

La concession : Elle reconnaît en partie la validité d'un arguments avant de réfuter le raisonnement qu'il le développe "certes"

L'émetteur manifeste sa conviction en s'impliquant fortement dans le discours

1 - L'implication de l'émetteur :
- Les indices personnels : Les pronoms et adjectifs de la première personne du singulier " je ,me.. "

- Les modalisateurs de certitude : Il montrent le degrè de conviction affiché par l'émetteur pour défendre, nuancer ou rejeter une opinion. verbes : "prétendre "

-Les marques de l'émotion et du jugement : Le lexique affectif et évaluatif exprime les sentiments de l'émetteur (pitié , colère..) et des jugements de valeurs .

2 - L'implication du destinataire
en faisant appel au destinataire , l'émetteur l'implique dans le discours .

- Les indices personnels : les pronoms et adjectifs de la deuxieme personne " tu , vous .." donnent au destinataire le sentiments d'être directement sollicité par l'émetteur

-Les adresses au destinataire : un certain nombre de procédés oratoires renforcent l'implication de celui à qui on s'adresse.

ProcédésDéfinition
La question oratoireElle apparaît comme une fausse question qui fournit implicitement la réponse attendue
L'apostropheElle identifie ou caractérise précisément le destinataire en d'adressant à lui
L'impératifIl exprime un ordre , une défense , un conseil , une priére

3 - L'eloquence du discours
L'émetteur s'il veux persuader , s'appuie aussi sur les procédés de l'éloquence c'est à dire l'art d'émouvoir par le style.

- Le choix du terme juste : l'émetteur adapte son niveau de langage et son vocabulaire au destinataire , il utilise toute la richesse et la variété du lexique pour eprimer les nuances de sa pensée.

- La construction de la phrase : La syntaxe fait alterner la phrase courte et la période, le rythme binaire et le rythme tenaire et joue des effets de parallélisme et de répetitions au discours.

- Les figures de style : Elles mettent en valeur la thèse , les arguments ou les exemples , l'èmetteur utilise aussi des figures de l'amplication (hyperbole) de l'insistance , de l'opposition ou de l'analogie .

- La tonalité du texte : à travers le choix d'un registre l'émetteur donne a l'énoncé une tonalitè particulière qui fait partager une èmotion au destinataire

Micromegas

- Micromegas est un conte philophique , ecrit par voltaire paru en 1752.Il comporte des éléments de réflexion sur l'homme, sans oublier l'aspect scientifique . Micromegas est un savant , mathèmaticien et très intelligent.

Ce roman contien :
- Des hyperboles ( presque tous , aucun ..)
- Des comparaisons ( les hommes comparè au animaux )
- Des énumérations
- Des gradations
- Des personnifications .
- Le Relativisme

- Le champ lexical le plus répendu dans se roman est surment le champs lexical de l'intelligence.

Dans se roman voltaire critique la guerre et la remet en question , il marque bien l'utilité de celle-ci .
L'efficacité de la dénonciation tien particuliérement des comparaisons des champs lexicaux , des critiques émit par l'auteur .
Il utilise des hyperbole afin d'exagèrè la stupidité des hommes , les dialogues apportent une dimension ironique .
Voltaire ajoute des passage humouristique pour sa il utilise des comparaison , la relativité , un jeux d'opposion qui participe aussi a l'humour .

2.  Glossaire (définitions, liste de vocabulaire, etc.)

3.  Exemples (illustrations, références artistiques, etc.)

Social un criminel restera toujour un criminel on ne peut changer sa condition social c'est un dégénéré et il le restera jusqu'a sa mort.De plus si on ne turait pas ce genre de personne la délinquence augmenterait fortement en france.
Médecine les scientifique ont prouver qu on ne pouvait soigner ces dégénéré alors il vaut mieu les tuer au lieu de les laisser en liberté et qu il cométe un autre pécher.
Moral il faut donner l exemple aux autre citoyen pour qu il ne tombe pas dans la délinquence.
Jean Jaures donne lui des exemple
judiciaire tout le monde font des erreurs y compris la justice on tue des innocents à cause d une simple erreurs qui aurait pu étre éviter
social ils met en place des contre exemple pour contrer Maurice barrés
ces exemple font partie d une anti thése qui s oppose à la thése de Maurice barrés qui lui est contre la supréssion de la peine de mort.

Exemple qui illustre l'argumentation sur la Peine de mort :Le 3 juillet 1908 le gouvernement soumet aux députés un projet de loi prévoyant l'abolition de la peine de mort. le débat oppose les députés Maurice Barres et Jean Jaures.

 Maurice Barres veut maintenir la peine de mort .

Dans ce texte qui oppose deux personnes l'une pour et l'autre contre l 'abolition de la peine de mort. Maurice Barres lui est pour le maintien de celle ci et il le montre à travers divers arguments :

    - argument social: les criminels sont responsables, ils n'ont aucune valeur sociale.Avec la peine de mort on persuade alors les gens de ne pas commettre de crime.
    - arguments moraux: la peine de mort va éliminer les dégénérés, notre société sera donc plus saine et sure.
    - argument médical: les médecins ont démontré que les criminels sont des malades qu'on ne peut les soigner et donc il faut les éliminer.
    - arguments judiciaires: les citoyens doivent prendre en charge la société; c'est l'intérêt social qui doit nous inspirer et non un attendrissement sur l'être antisocial.

Jean jaures lui présente l'anti thèse de Maurice Barres car celui ci est contre la peine de mort et le démontre à travers d'autres arguments:

    - argument social:la peine de mort n'explique pas les responsabilités du criminel il faut donc d'autres solutions pour traiter les criminels dans notre société.
    - argument moral: la peine de mort ne résoud pas toutes les souffrances et celle ci est un moyen barbare. Les citoyens doivent s'impliquer davantage dans l'organisation de la justice et de la société.
    - argument judiciaire: la société se déresponsabilise , on s'y habitue facilement, la prison semble être une solution plus adaptée,plus humaine.

A travers un conte philosophique tel que Micromégas de Voltaire publié en 1752 et écrit en 1739, l'auteur peut nous faire passer un message et ouvrir un débat.Il critique la religion , la société de son époque.

Micromégas est un géant très intelligent qui décide d'aller visiter d'autres planètes avec l'aide d'un compagnon qu'il a découvert lors de son voyage sur saturne . Ainsi les deux compagnons vont découvrir la Terre . Voltaire va critiquer la Terre et plus particulièrement la cupidité des hommes et l'inutilité de la guerre à travers une discussion philosophique entre les géants et les terriens.

Dans Micromégas Voltaire nous fait réfléchir sur la connaissance et la stupidité de l'homme. Celui ci devrait plutôt prouver sa puissance par son intelligence et sa connaissance plutot que par sa force ( guerre).
Nous avons plus particulièrement étudié en classe le chapitre 7 dans lequel Micromégas rencontre les terriens. Ils vont discuter de leur société qui n'est pas si parfaite que le croyait Micromégas à son arrivée.Ce n'est pas parce qu'il y a peu de matière, que le globe est petit ainsi que les habitants ; que la société est parfaite pour autant. Il reste un grand nombre de fous, de méchants et de malheureux.
Nous avons vu aussi dans le chapitre 6 que micromégas est meilleurs observateur que le nain , ce qui fait de lui le plus intelligent des deux voyageurs. La connaissance s'acquiert en observant , en analysant et non en jugeant immédiatement.

4.  Chronologie et dates (frise chronologiques, histoire littéraire, mouvements, etc.)

5.  Références culturelles (courants de pensée, points historiques, etc.)

Jean Jaures est contre la peine de mort:pour lui avec la peine de mort tue des innocents car l'erreur est humaine.Il utilise des arguments moraux,sociaux,judiciaires et médicaux.

6.  Questionnements, Réflexions

Imprimé depuis http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=Seconde5.Equipe7Synthese1
Page modifiée le 27/12/2011 à 08:41 par prof (IP 90.33.221.209)