Equipe 4 Synthèse de la séquence 3 : La tragédie classique ou les règles en théâtre

Evaluation

CoursGlossaireExemplesTempsCultureExpressionTOTAL
5 points3 points4 points2 points3 points3 pointsBarême
      ??/20

1.  Eléments de cours (notions littéraires importantes, artistes, œuvres étudiées, etc.)

  • Rappels du contexte historique du XVI Ième? siècle :

-Une société qui recherche l'ordre -> goût des règles littéraires
-La naissance des écrivains est difficile (censure royale, pension royale...)
-Au XVI Ième? siècle le langage est codifié (Nicolas BOILEAU)
-Renaissance des librairies

  • ouvrage religieux et savant en latin
  • colportage des récits moyen ou court

*Trois rois au XVI Ième? siècle :
-Henri IV (Règne de 1589 à 1610){Edit de Nantes en 1598}
-Louis XIII (Règne de 1610 à 1643)
-Louis XIV (Roi Soleil, Règne de 1661 à 1715)

*Trois courants littéraires :

-> Baroque : Inconstance, fuite du temps, impermanence du monde, fascination de la mort, motif de la mort, de l'eau, du masque, de la métamorphose.
-> Préciosité : recherche du raffinement dans l'expression => ridicule (outrances, sectarisme, libertinage) en réaction contre la grossièreté des moeurs de la Cours d'Henri IV.
-> Classicisme : peindre l'homme en cernant les trait permanent de la nature de l'homme "l'honnète homme"

-Fruit de la raison -> pas d'excès : équilibre et ordre (au XVI Ième? siècle la raison est en opposition avec la passion)
NB -> le classicisme à eu une influence sur notre façon de penser.

*Le théâtre :
- Les règles du théâtre -> plaire et instruire
- Le morale -> purgation des passions (catharsis)

- De nombreuses autres règles :

  • Les bienséances (stabilité du spectacle)
  • La vraisemblances (action possible et crédible : "l'esprit n'est point ému de ce qu'il ne croit pas")
  • La règle des trois unités (lieu, temps et action) Boileau, dans L'Art Poétique résume ces contraintes : "Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli, tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli."

-Versification :

  • Société étouffante, faiblesse de la passion, honnête Homme.
  • Formée d'alexandrins : 12 syllabes ou dodécasyllabes puis accentués toutes les 3 ou 4 syllabes.

-Genres littéraires du XVI Ième? siècle :

  • Les différents genres théâtraux : tragédie, comédie et drame
  • D'autres genres : roman psychologique et poésie

2.  Glossaire (définitions, liste de vocabulaire, etc.)

*Classicisme : mouvement littéraire qui se développe entre le XVI Ième? et le XVII Ième?. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui désigne un idéal s'incarnant dans "l'honnête Homme" et fondé sur la recherche de la perfection.

*La règle des 3 unités :
-L'action : assure la cohérence de l'oeuvre, se qui conduit à une série des péripétie ou à un dénouement complet.
-Le lieu : le lieu et l'action sont reliés : l'action se passe dans un seul lieu afin que l'action soit plus crédible.
-Le temps : L'action est également relié au temps : L'action ne doit pas durer plus d'une journée pour être crédible et compréhensible.

*La vraisemblance : Les actions possibles sont crédibles et exemplaires.

*Les bienséances : Elles permettent la stabilité du spéctable envers le public. Interdisent les actions de violence ou de grossièreté, respect de l'art du langage.

*Le conflit :
-La portée du conflit : Elle est révélatrice à la condition humaine. La tragédie s'éloigne du malheur car la littérature classique veut plaire et instruire.
-Les formes : Le conflit se ramène toujours au héros, à ce qu'ils ressentent (ce qu'il resent, ce qu'il veut, ses ambitions)

*Les conditions de la représentation théâtrale :
-Les lieux : au XVI Ième? siècle, la représentation se donnait dans des lieux divers, alors qu'au XVIII ème siècle, le théâtre à l'italienne s'enrichit en facilitant l'illusion que l'on a de la scène.
-Les décors : Le décor se développe de plus en plus.Il donne un aspect plus précis du lieu de l'action surtout au XI Xème? siècle grâce à la recherche de la couleur locale qui mène à des reconstitutions méticuleuses.
-Les acteurs : -> Au XVI Ième? siècle les acteurs deviennent de vrais professionels, ils jouent plus naturellement.

Au XVII Ième? et XI Xème?, les acteurs évoluent vers l'expression des sentiments.

*Liste de vocabulaire liée au théâtre classique :

-élision(enlever le "e" d'un nom féminin)
-synérèse (contracter pour en faire une seul)
-diérèse (contracter pour en faire une seul)
-alexandrins (accentuer toutes les 3 ou 4 syllabes)
-versification (contrainte stylistique)
-hémistiche (vers coupé en deux)
-euphémisme (atténuation d'un mot ou expression)
-césure (coupure se répercutant sur le vers suivant)

-Les rimes :

  • riches
  • pauvres
  • suffisantes
  • féminines
  • masculines
On peut enlever une lettre à un mot féminin pour garder le bons nombre de pieds.

3.  Exemples (illustrations, références artistiques, etc.)

  • Boileau Nicolas (1636-1711), homme de lettres français , fut le principal théoricien de l'esthétique classiçque.

Il y a des objets que l'art judicieux doit offrir à l'oreille et reculer des yeux: Il oppose la réalité à la fiction.

  • Corneille Pierre, est un juriste et auteur dramatique français au XVII ème siècle.

Ces premières pièces furent esentiellement des comédies (la Veuve; la Galeries...) , puis des tragi-comédies (Clitandre) , enfin des tragédies (Médée) et il revient pour faire des comédies (le menteur).

  • Racine Jean, est un dramaturge français considéré comme l'un des plus grand auteur de tragédies de la période classique en France sous Louis XIV.

Il écrit Phèdre en 1677: L'hisoire d'une jeune femme (Phèdre) qui est tombée amoureuse de son beau-fils (Hippolyte).

  • Molière: Auteur, metteur en scène et acteur français en XVII ème siècle, dont l'influence sur la dramaturgie contemporaine et postérieure est sans commune mesure avec celle de n'importe quel autre auteur, au point que son œuvre est aujourd'hui encore la plus représentée.
  • Henri IV:
  • Louis XIII: En 1635, Il crée la musique, le livret et les costumes de Ballet de la Merlaison ou Ballet de la chasse au merle, dansés par lui même la même année a Chantilly et Royaumont.

4.  Références culturelles (courants de pensée, points historiques, etc.)

5.  Questionnements, Réflexions


D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -