Classe de seconde A (2016-17)

1.  Programme

1.1  Organisation du cours

(↓)

ATTENTION :

Cliquez sur les images pour faire défiler le diaporama

1.2  Des notions à acquérir ou à consolider

1.3  Des sites d'aides en ligne

2.  Comment faire pour ?

2.1  Apprendre son cours

2.2  Prendre des notes : la méthode Cornell

http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=Methodes.PriseDeNotes

Etape 1 : Pendre des notes
• Section A : nom, date, cours, sujet…

• Section B : prise de notes concises et très aérées. Utilisez abréviations, listes, flèches, etc. Après le cours, complétez les notes, surlignez les points essentiels…

• Section C : mots-clés et signes d’avertissement divers, — ou encore questions sur le contenu de la zone B. A remplir en cours ou (rapidement) après le cours.

• Section D : si nécessaire, une synthèse de l’essentiel de la page. A remplir en cours ou après le cours.

Merci à http://profjourde.wordpress.com/2007/04/19/une-methode-de-prise-de-notes/

Etape 2 : Reprendre ses notes
• Cachez la zone B (colonne de droite : zone de prise de notes) en la recouvrant d’une feuille blanche, — mais laissez la zone C visible (colonne de gauche : zone des éléments-clés et des questions.

• Essayez de retrouver et d’expliquer autant que possible à quoi correspondent les éléments de la zone C ; reformulez avec vos propres mots : mentalement, oralement ou en écrivant les réponses sur la feuille blanche.

• Vérifiez ensuite vos réponses, et inscrivez une marque sous chaque élément de la zone C correctement retenu.

N.B. 1 : ne vous dites pas "Ok, je sais cela…", mais obligez-vous à formuler réellement et complètement les réponses.

N.B. 2 : faites cet exercice le plus tôt possible après le cours. Accordez-lui 5-10 minutes.

2.3  Rédiger un paragraphe argumenté

https://sites.google.com/site/coursdephilosophie/methodes-en-philosophie/1-methodes-transversales/paragraphe-argumentatif

Pour aller plus loin :

2.4  Rédiger une critique littéraire

2.5  Elaborer une fiche de lecture

2.6  Réaliser un exposé

  • Méthodologie : un exposé, ça paraît si simple et pourtant…
  • Comment établir une bibliographie ?

2.7  La lecture analytique des textes littéraires


3.  Séquence 1 : Rimbaud, la poésie en symboles

  • Objet d'étude: La poésie du XIXèmeau XXème siècle : du romantisme au surréalisme
  • Problématique: Comment la poésie symboliste permet-t-elle d'exprimer sa vision du monde ?

3.1  Objectifs

  • Connaître les éléments et caractéristiques du genre poétique
  • Comprendre les possibilités d'expression de ce genre
  • Lire de la poésie (en lecture cursive et à haute voix)
  • Mettre en œuvre des méthodes de travail propres au lycée
  • Effectuer une première approche de la lecture analytique d'une texte littéraire

3.2  Définitions

Poésie :

  • Le texte de Jean Cocteau :
  • La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées, écrites généralement en vers, mais qui admettent aussi la prose, et qui privilégient l'expressivité de la forme, les mots disant plus qu'eux-mêmes par leur choix (sens et sonorités) et leur agencement (rythmes, métrique, figures de style).
  • Sa définition se révèle difficile, et varie selon les époques. ποιεῖν (poiein) signifie « faire, créer » : le poète est donc un créateur, un inventeur de formes expressives. Le poète recherche aussi l'expressivité par le poids accordé aux mots comme par l'utilisation des figures de style et au premier chef des images et des figures d'analogie, recherchées pour leur force suggestive.

Symbolisme :

  • étymologie du mot « symbole » (« jeter ensemble ») pour désigner l' analogie que cette poésie souhaite établir entre l'Idée abstraite et l'image chargée de l'exprimer.
  • Pour les symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle. Il est un mystère à déchiffrer dans les correspondances entre les sens : sons, couleurs, visions participent d'une même intuition qui fait du Poète une sorte de mage qui révèle des interprétations, des impressions.
  • Le symbolisme est un mouvement artistique (littérature, peinture, sculpture, musique) européen de la fin du XI Xe? siècle (1886-1900). En termes d'Histoire littéraire, il se dit d'un Mouvement poétique de la fin du dix-neuvième siècle, en réaction contre l' école parnassienne et contre l' école naturaliste.
  • Les inspirateurs et modèles :
    • Charles Baudelaire, considéré comme étant le précurseur du courant en question avec Les Fleurs du mal.
    • Arthur Rimbaud
    • Paul Verlaine
    • Stéphane Mallarmé
(On notera ici que Rimbaud et Verlaine ne se sont pas dits expressément symbolistes, et que l'histoire littéraire a pris l'habitude, très tôt, de les ranger dans le "Symbolisme". Baudelaire est un précurseur).

La versification

3.3  Lectures cursives : réalisation d'un manuel de 8 poèmes de RIMBAUD

3.4  Textes étudiés

NB : voir Manuel (Méthodes et techniques 2011 - Nathan) : chap. 39 (p. 202), chap. 41 (p. 226)
  • Les Rayons et les Ombres, « La Fonction du poète » de HUGO
  • « Ma bohème » de RIMBAUD
  • « Le dormeur du Val » de RIMBAUD

3.5  Travaux dirigés (TD)

TD 1? (1h30) : Lire un texte à haute voix

  1. choix d'un poème de Rimbaud sélectionné pour l'anthologie
  2. mise en oeuvre de la prosodie
  3. recherche sur le web si il existe des mise en voix
  4. rappel du fonctionnement du logiciel Audacity (ou du service balado)
  5. essais de lecture et enregistrement en MP3
  6. copie du fichier MP3 dans le dossier de la classe (Groupes > Classe > Français > Rimbaud lectures)
  7. écoute des lectures des autres élèves et échanges sur les éléments maîtrisés et à travailler

TD 2? (1h30) : point sur la versification à partir d'un document de synthèse pour préparer le QCM

  1. individuellement, à partir du site http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=Cours.Versification, réaliser une carte heuristique rappelant les éléments de définition importants, compléter la carte avec les sites complémentaires
  2. en binômes, préparer 10 questions que je pourrais poser dans un QCM lors du DS à venir (5 réponses possibles dont une seule est juste)
  3. faire passer le questionnaire à un ou deux autres binômes

3.6  Bilan et corrigés

Biographie de Rimbaud

Corrigé du prof, en cliquant sur le lien

Devoir bilan

Corrigé à partir des meilleures réponses rédigées par vos camarades.


4.  Séquence 2 : L'altérité en débat (du XIXème au XXème siècle)

4.1  Problématique :

  • En quoi le discours oratoire est-il une argumentation littéraire ?

4.2  Objectifs

  • omprendre la différence entre délibérer, convaincre et persuader
  • comprendre les enjeux argumentatifs du débat, de la discussion
  • appréhender différentes techniques de l'argumentation et de leurs mises en oeuvre littéraire
  • mettre en place une démarche pour l'écriture argumentative (discussion, dissertation)

4.3  Définitions

  • étayer, soutenir : Soutenir quelque chose par des arguments, des preuves, le fonder, l'établir ou en être la base, la preuve : ex. Thèse étayée sur des arguments solides.
  • réfuter : Démontrer la fausseté d'une affirmation par des preuves contraires : Réfuter un argument. Contredire quelqu'un, le démentir.
  • réquisitoire : Discours dans lequel on accumule les accusations contre quelqu'un, quelque chose : ex. Dresser un réquisitoire contre les abus.
  • plaidoyer : Discours ou écrit en faveur de quelqu'un, d'une idée, etc., ou qui combat une doctrine, une institution : ex. Plaidoyer contre la peine de mort.

4.4  Construire un paragraphe argumenté

d'après http://www.lyc-descartes-montigny.ac-versailles.fr/IMG/pdf/12_la_methode_pour_le_COMMENTAIRE.pdf

4.5  Lectures cursives

Claude Gueux ou Le dernier jour d'un condamné'' de HUGO (élèves désignés)

+ fiche de lecture à partir d'un modèle sur le blog + enregistrement oral de l'extrait choisi et sa justification

4.6  Textes étudiés

4.7  Travaux dirigés (TD)

TD-1 : Synthétiser une page Wikipédia sur l'art oratoire

TD-2 : Analyser des arguments

TD-3 : Schématiser et organiser une argumentation

  1. ouvrir le document "TD3 textes", dans le dossier de la classe (> classe > Données > Français), l'enregistrer dans son répertoire personnel puis lire les 3 premiers textes, les imprimer si besoin
  2. en extraire les idées et les exemples (2 couleurs : jaune pour les idées et bleu pour les exemples), en annotant directement le fichier PDF, pour répondre à la question suivante : Les indiens sont-ils des hommes ?
  3. collaborativement, en trinômes : s'approprier le fonctionnement de l'outil puis inscrire vos repérages sur Grouzap
  4. collectivement, établir la pertinence des repérages

4.8  Bilan et corrigés

Corrigé à partir des meilleurs éléments rédigés par vos camarades.

5.  Séquence 3 : Le portrait dans le roman réaliste

  • Objet d'étude: Le roman et la nouvelle au [XI Xème?] siècle ; réalisme et naturalisme
  • Problématique: En quoi les portraits réalistes de personnages romanesques permettent-ils la description d'une époque ?

5.1  Objectifs

  • identifier les éléments du mouvement réaliste
  • connaître les caractéristiques du portrait (en littérature et en peinture, photographie)
  • mettre en place la méthode de la lecture analytique pour des textes narratifs et descriptifs
  • donner des repères dans l’histoire de ces genres, et plus spécifiquement au XI Xème? siècle
  • comprendre le lien entre la littérature et le mouvement culturel qu'est le Réalisme

5.2  Définitions

  • Analyse de la préface de Germinie Lacerteux des frères Goncourt et définition du réalisme
http://www.freres-goncourt.fr/germinie/preface1864.htm
  • Le réalisme est un mouvement littéraire du 19ème et 20eme siècle qui consiste a crée une illusion de la réalité et représenter toute la société de l’époque : la puissance de l’argent, la misère du peuple, l'ascension social et la chute
  • Dans le réalisme les personnages on tous une identité, une classe sociale et des qualités et défauts se sont des personnages qui auraient pu exister et on peut s'identifier dans un personnage.
  • L'objectif du roman selon les frères Goncourt est de montrer au public l'art et la vérité dans le roman, dans la réalité tout ne se passe pas toujours bien contrairement à ce que les autres romans veulent laisser croire. Ils essaient d'exprimer la réalité pure et simple et non de mettre en avant seulement les bon côtés de la vie car elle est constituée de bien et de mal.
  • Le réalisme c'est l'illusion de la vérité l'écrivain fait du roman et de la nouvelle le reflet du monde réel (comme Stendhal le faisait ). Il sert a également à représenter la globalité de la société dans laquelle il vit pour mieux la comprendre.

5.3  Lectures cursives

5.4  Textes étudiés

  • NB : voir Manuel (Méthodes et techniques 2011 - Nathan) : p. 115, 121, 125, 129, 149
  • le portrait de Chabert
  • le portrait de Vautrin
  • la mort de Chabert
  • la mort de Vautrin

5.5  Travaux dirigés (TD)

TD 1 : réaliser une frise chronologique

TD 2 (HDA) : visiter le musée d'Orsay

TD 3 : écrire un portrait à partir à la manière de Balzac

en préparation d'une partie du DS bilan

5.6  Devoir bilan

Corrigé à partir des meilleurs éléments rédigés par vos camarades.

6.  Séquence 4 : La place de l'Autre, une réflexion des Lumières

  • Objet d'étude: Genres et formes de l'argumentation : XVI Iè? et XVII Iè? siècle
  • Problématique: En quoi les textes argumentatifs des Lumières appartiennent-ils à la littérature ?

6.1  Objectifs

  • s'approprier les notions concernant le texte argumentatif
  • s'engager individuellement dans la démarche de lecture analytique
  • travailler en groupe pour coopérer dans l'élaboration d'un dossier d'étude d'un texte littéraire
modalités de travail de groupes : coopération et organisation par rôles
  • Rédacteur : prend en charge les éléments de rédaction (syntaxe, orthographe, vocabulaire) du dossier
  • Analyste : propose et formalise les interrogations sur les documents
  • Modérateur : gère le travail du groupe, les interactions et l'avancée du dossier
  • Chercheur : apporte des éléments culturels pour enrichir les réflexions

6.2  Définitions

6.3  La problématique

d'après http://www.etudes-litteraires.com/problematique.php

Une problématique n’est pas une question fermée à laquelle on répond par oui ou par non. Elle n’est pas non plus l’occasion de répondre par une liste de thèmes sans lien entre eux.

La problématique est correctement formulée quand les réponses qu’elle appelle sont multiples et nuancées.
Elle commence en général par les mots en quoi ? comment ? dans quelle mesure ? quels rapports ? quels liens ?

Cette question est formulée au moyen :

  • d’une interrogation directe : Dans quelle mesure … ; Comment cette notion dépend-t-elle de cette autre notion ?
  • d’une interrogative indirecte : Nous nous demanderons dans quelle mesure…

Cette question prend place après la situation du sujet et l’énoncé du sujet, avant l’annonce du plan qui est la réponse logique à cette question.

QU'EST-CE QU'UNE PROBLEMATIQUE ?

CE N'EST PAS C'EST
  • Une question simple
  • Une question complexe
  • Une question fermée, à laquelle on va répondre par oui ou par non
  • Une question ouverte qui laisse place à des développements
  • Une liste de questions sans lien entre elles
  • Une question générale redéployée en un faisceau de questions
  • Une question qui n’engage pas un débat
  • Une question qui engage une discussion  et une argumentation
  • Une question dont les réponses sont évidentes
  • Une question qui peut obliger à remettre en cause des acquis, des connaissances ou des évidences
  • Une question qui commence par est-ce que … ou comment…
  • Une question qui relie deux ou plusieurs concepts  (idées, notions)

EXEMPLE

  • Est-ce que les lycéens aiment lire ?

EXEMPLE

  • Quels sont les enjeux de l’incitation à la lecture des lycéens pour leur formation de leur esprit critique ?



6.4  Lectures cursives

6.5  Textes étudiés

  • Supplément au voyage de Bougainville, chap. 2 de Diderot (1773)
  • L’Encyclopédie, « Traité sur la traite des nègres » du Chevalier de Jaucourt (1751-1772)
  • Traité sur la tolérance, chap. 23 de Voltaire (1673)
  • Réflexion sur l'esclavage des nègres de Condorcet, (1781)
  • Candide, ch.19 de Voltaire (1759)
  • L’Esprit des lois, chapitre V, Livre XI, Montesquieu (1748)
  • Marivaux, L'île des esclaves, scène X de Marivaux (1725)
  • Des femmes et de leur éducation, de Choderlos de Laclos (1783)

6.6  Travaux dirigés (TD)

* TD 1? (1h) : Recherches documentaires / éléments constitutifs du dossier

* TD 2? (1h) : Formulation de questions sur les textes et lecture expressive

* TD 3? (1h) : Rédaction des réponses argumentées aux questions du TD 2

6.7  Devoir bilan

Corrigé à partir des meilleurs éléments rédigés par vos camarades.

D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -