Corrigé du QCM

  1. Dans la querelle des Anciens et des Modernes, les seconds pensent que l'esthétique a été définie dans l'Antiquité et que rien ne peut être dit de plus : vrai / faux

  2. Un enjambement est un report rythmique, sur le vers suivant, d'une partie nécessaire au sens du vers précédent : vrai / faux

  3. Selon Aristote, la tragédie doit inspirer la terreur et la pitié à la vue d'un malheur exemplaire : vrai / faux

  4. L'aparté est une longue réplique entendue par le public mais pas par l'interlocuteur pourtant en scène : vrai / faux

  5. La tirade est une longue réplique adressée par l'auteur à un ou plusieurs interlocuteurs : vrai / faux

  6. Parmi ces rois, une seul n'a pas gouverné au XVI Ième? siècle : Henri III, Henri IV, Mazarin, Louis XIII, Louis XIV, Richelieu

  7. Une des règles suivantes ne participe pas à l'écriture de la tragédie classique : vraisemblance, bienséance, malveillance, unité de lieu, unité de temps

  8. Un de ces personnages n'intervient pas dans Phèdre : Phèdre, Œenone, Aricie, Ismène, Panope

  9. Pour respecter le mètre, on est parfois amené à dissocier deux sons qui, dans la prose, sont prononcés groupés, c'est la : synérèse, synthèse, fadaise, diérèse, catachrèse

  10. Parmi ces auteurs, un seul n'appartient pas au classicisme : Molière, Corneille, Dumas, Racine, Malherbe, Théophile de Viau

  11. Parmi ces pièces laquelle n'a pas été écrite par Racine : Andromaque, Britannicus, Le Cid, Bérénice

  12. Qui a établi les principes de la tragédie classique en ces termes "Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli, tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli." : Racine, Molière, Corneille, Boileau, Scarron, Théophile de Viau

  13. "La règle de toutes les règles" est de plaire à un public raffiné et cultivé. Qui a prononcé cette sentence ? Racine, Corneille, Boileau, Scudéry, Molière, Richelieu

  14. Dans la pièce Phèdre, Racine met en scène : la passion destuctrice, l'amour passionné, la mort tragique, la fatalité absolue, la parole sacrée

  15. Dans le conflit tragique, il y a plusieurs formes. Chassez l'intrus :

    1. le héros face aux divinités

    2. le héros face aux rivaux

    3. le héros face à lui même

    4. le héros face aux autres

  16. Un hémistiche est :

    1. une figure de rhétorique

    2. une rime

    3. un élément de versification

    4. une demi-portion

    5. une strophe de correspondance métrique

  17. Une rime suffisante est une rime qui a plusieurs éléments vocaliques en commun.
    Un,
    deux, trois, quatre, cinq

  18. Un contre-rejet est un mot placé : au début du vers suivant, à la fin du premier vers précédent, entre les deux, ailleurs, nulle part

  19. La césure est une pause : à la moitié du vers, à la fin du vers, au début du vers, binaire, ternaire

  20. « L'esprit n'est point ému de ce qu'il dit ne croit pas.» (Boileau). Cette phrase illustre le principe de : vraisemblance, bienséance, unité d'action, unité de lieu, unité de temps



D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -