Synthèse

Evaluation

ContenuPlanGlossaireCultureQuestionsTOTAL
5 points3 points5 points5 points2 pointsBarême
002,50002,5/20

Eléments de cours (à organiser)

Références culturelles

Questionnements

Glossaire

Abjurer: Renoncer à un voeux, souvent dans un contexte religieux
Courtisane: Femme de petite vertus
Courtisant: Personne appartenant à la cours du roi, il flatte le roi pour obtenir des faveurs
Majordome: Sorte de valet qui s'occupe de tenir le foyer propre et de servir
Faveur vaines: Faveur qui ont pas de valeur
Échafaud: Espèce de scène surélevé où l'on tuait les personnes
Connotation: Sens que prend un mot
Mélioratif: Valorisant
Péjoratif: Dévalorisant
Éponyme: Titre du livre qui est le nom du personnage principal

Titre3

Les figures de style

1. Les figures de répétition:

Anaphore: Répétition d'un mot ou d'un groupe de mots en tête de vers ou de phrase.
Le pléonasme: l'un des termes employés est superflu pour le sens.
Le parallélisme: reprend une structure syntaxique semblable pour deux énoncés.
La gradation: succession de mots ou de groupes de mots d'intensité croissante ou décroissante.
La répétition: Un même mot est repris plusieurs fois.

2. Les figures de constructions:

Le chiasme: Il reprend des mots ou des catégories grammaticales dans un ordre inversé.
L'antithèse: Elle rapproche des mots qui désignent des réalités opposées.
L'oxymore Il réunit dans une m^me expression deux réalités opposées.
L'attelage ou le Zeugme: Il rapproche deux compléments désignant un élément concret et un élément abstrait.
L'asyndète: Elle consiste à su^^rimer tout mot de liaison entre des groupes syntaxiques qui sont pourtant liés.

3. Les figures de pensé:

a. Les figures d'analogie
La personnification: Elle attribue à son objet ou à un animal des caractéristiques humaines.
L'allégorie: Elle est proche de la personnification,elle consiste à représenter, à parler de valeurs abstraites à l'aide d'images concrètes.
La comparaison: Elle rapproche deux éléments auxquels on trouve au moins un point commun. Elle est constituée d'un comparé, d'un comparant et d'un outil grammatical.
La métaphore: C'est une comparaison sans outil grammatical.

b. Les figures d'amplification
L’hyperbole: Elle consiste à exagérer un trait, une image, un fait... Elle vise à impressionner le destinataire.
Le paradoxe: Énoncé qui parait contenir une contradiction. Il est très efficace dans une argumentation, car il surprend et remet en cause des évidence.

c. Les figures d'atténuation
La litote: Elle dit moins pour suggérer plus.
L'euphémisme: Il cherche à atténuer la brutalité d'une réalité.
La prétérition: Elle consiste à faire semblant de ne pas vouloir dire quelque chose alors qu'on est justement en train de le faire.
L'anti-phrase: figure phrase de l'ironie, elle consiste à exprimer le contraire de ce que l'on veut dire.

d. Les figures de substitution
La métonymie: Elle remplace une idée par une autre liée à a première par un rapport logique.
La synecdoque: C'est une métonymie particulière, elle désigne le tout par la partie, ou la partie par le tout.
La périphrase: Elle désigne une réalité par un de ses aspects caractéristiques sans la nommer directement.

4. Les jeux sur les sons

L'assonance: C'est la répétition d'un même son voyelle.
L'altération: c'est la répétition d'une même consonne.
La paronomase: Elle consiste à rapprocher deux termes qui sont très proches l'un de l'autre au niveau phonique.


D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -