Synthèse

Evaluation

ContenuPlanGlossaireCultureQuestionsExpressionTOTAL
5 points3 points3 points5 points2 points2 pointsBarême
2.51322212.5/20

Eléments de cours (à organiser)

Le roman apparaît avec la langue romane au Moyen-âge. Le premier grand roman a été écrit par Madame de Lafayette, et n'est autre que la Princesse de Clèves.

Au XIXeme Siècle, c'est l'Apogée du roman, il devient un genre majeur. Il paraît souvent sous forme de feuilleton dans les journaux.

Au fil des derniers siècles, le roman est devenu le genre littéraire dominant avec une multiplicité de sous-genres qui soulignent son caractère polymorphe.

De manière synthétique et générale, on peut dire que le texte romanesque est un récit de taille très variable, mais assez long, aujourd'hui en prose, qui a pour objet la relation de situations et de faits présentés comme relevant de l'invention, même si l'auteur recherche souvent un effet de réel, ce qui le distingue du simple récit-transcription (biographie, autobiographie, témoignage...), mais aussi du conte, qui relève du merveilleux.
La diversité des tonalités littéraires présentes dans les romans est d'ailleurs totale.

Références culturelles

Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb.
biographie d'Amélie nothomb : http://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9lie_Nothomb
stupeur et tremblement (film): http://fr.wikipedia.org/wiki/Stupeur_et_Tremblements_(film)

Analyse comparée entre le texte et le film :Italique

Points communs :

les discours sont identiques ,
les lieux et personnages ,
la date et les pensées du narrateur sont identiques
l'intonnation

  • Noms des personnages
  • Dates
  • Les noms des supérieurs sont énumérés dans le même ordre
  • La compagnie, le lieu et l'étage
  • Dialogues respectés dans le film
  • Même dénouement : elle accepte le défi.

Différences :
le débat est rajoutés dans le film (non present dans le texte)
la vitesse du parcours
dans le film tous les personnages parlent : dans le texte il n'ya qu'elle
détail physiques

  • Dans le livre, elle se dit " crachée par l'ascenseur ", mais dans le film elle en sort normalement.
  • Dans le texte, il n'y a pas de presentation des personneages, si ce n'est que leurs noms, les pensées d'Amélie sont plus développées.
  • Dans le film, il y a moins de collègues, tout semble plus rapide, et il y a la scène de défenestration en plus, que l'on ne retrouve pas dans le texte.

Questionnements

1)Existe-t-il différents types de romans ?
Oui, il existe plusieurs type de romans comme le roman policier, le roman fantastique, le roman de science fiction, le roman épistolaire, le roman baroque, le roman réaliste, le roman philosophique, le roman libertin mais aussi le roman autobiographique comme le roman d'Amélie NOTHOMB s'intitulant « Balzac et la petite tailleuse chinoise »...

2)Quelle est la ou les différences avec un roman et un récit ?
Le roman est un genre alors que le récit non. le récit est un narration de fait réel ou non et il peut se trouver dans plusieurs genre...Comme par exemple la pièce de théâtre: un personnage va faire un récit.

3)Quels sont le effets produis par le roman ?
Au delà de la curiosité ou de l'admiration pour un art d'écrire, le lecteur peut être conduit à adhérer au propos de l'auteur, c'est en particulier le cas avec le registre comique, le registre épique, le registre merveilleux et le registre lyrique. Parfois le lecteur se trouve face à un questionnement vis à vis du texte, ce questionnement pouvant mettre en jeu la réflexion comme l'émotion. Enfin le lecteur peut ressentir un mélange de fascination et d'effroi qui associe des réactions complexes devant le domaine de la mort et du mystère. L'analyse littéraire distingue alors le registre dramatique, le registre pathétique et le registre tragique qui sont assez proches.

4)Comment Amélie dénonce le machisme au Japon ?
Elle dénonce le machisme, car elle travail dans un bâtiments de forme phallique qui nous montre la puissance des hommes dans son pays. Pendant le film, lorsqu'il entre dans la plate forme de bureaux ouverts, il dit « Messieurs » alors qu'il y a aussi des femmes.

Glossaire

  • caricature: Une caricature est un genre littéraire de dessin humoristique.
  • chute: C'est la fin d'une histoire, la conclusion d'un récit.
  • Incipit : début de l'histoire
  • Autobiographie: L'autobiographie est un genre littéraire et artistique que son étymologie grecque définit comme le fait d'écrire sur sa propre vie. Elle peut-être réelle ou fictive.
  • Biographie: C'est un écrit qui a pour objet l'histoire d'une vie particulière.
  • Discours indirect: le discours direct consiste en la présentation, dans le dire en cours, de paroles prononcées,écrites ou inventées, émanant d'une autre situation de discours, présentation qui conserve les marques de la situation d'énonciation
  • Dénouement: Le dénouement est la scène finale d'une pièce de théâtre où il y a la solution du problème. C'est aussi la dernière partie de l’action racontée.
  • Epopée : c'est un long poème qui fait référence aux exploits historique , au mythes des héros ou d'un peuple .
  • Langue romane : langage issue du latin populaire .
  • Schéma actantiel : c'est l'ensemble des rôles , des relations qui ont pour fonctions la narration du récit .
  • Adjuvants : quelqu'un ou quelque chose qui aide le personnage ce sont des amis .
  • Opposants : ce sont les personnages qui entrave les actions d'une personnes ce sont des ennemis .
  • Intrigue : C'est l'enchainement des évènements dans un récit de fiction .
  • Personnage fictif : Qui n'est pas réel. Qui n'existe que par convention.
  • Excipit:

Le mot excipit semble être un néologisme apparu dans le vocabulaire de l'analyse littéraire dans les années 1990. Pris comme synonyme du mot explicit, il ne dérive donc pas du latin, contrairement à son antonyme incipit, à partir duquel il a été vraisemblablement imaginé. S'il ressemble à une forme conjuguée d'un verbe latin (excipit, « il retire » ou « il succède »), il n'en a plus du tout la signification.

  • Roman :Le roman est un genre littéraire aux contours flous caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue, ce qui le distingue de la nouvelle. La place importante faite à l'imaginaire transparaît dans certaines expressions comme « C'est du roman ! » ou dans certaines acceptions de l’adjectif « romanesque » qui renvoient à l'extraordinaire des personnages, des situations ou de l'intrigue.

Le roman, très vite écrit en prose, dès la fin du XI Ie? siècle, se définit aussi par sa destination à la lecture individuelle, à la différence du conte ou de l'épopée qui relèvent à l'origine de la transmission orale. Le ressort fondamental du roman est alors la curiosité du lecteur pour les personnages et pour les péripéties, à quoi s'ajoutera plus tard l'intérêt pour un art d'écrire.
Au fil des derniers siècles, le roman est devenu le genre littéraire dominant avec une multiplicité de sous-genres qui soulignent son caractère polymorphe

  • Prose:•Langage, manière d'écrire qui n'est point assujettie à une certaine mesure, à un certain nombre de pieds et de syllabes, etc
  • Dictature: Etymologie : du latin dictatura, magistrature exceptionnelle de la République romaine attribuant tous les pouvoirs à un seul homme pour un mandat strictement limité.

La dictature est un régime politique arbitraire et coercitif dans lequel tous les pouvoirs sont concentrés entre les mains d'un seul homme, le dictateur, ou d'un groupe d'hommes (ex : junte militaire). Le pouvoir n'étant ni partagé (pas de séparation des pouvoirs), ni contrôlé (absence d'élections libres, de constitution), les libertés individuelles n'étant pas garanties, la dictature s'oppose à la démocratie. Elle doit donc s'imposer et se maintenir par la force en s'appuyant sur l'armée, sur une milice, sur un parti, sur une caste, sur un groupe religieux ou social.
La dictature du prolétariat est, dans la doctrine marxiste, la première étape de l'évolution vers le socialisme.
Par extension, on parle de dictature économique ou capitaliste lorsqu'on veut souligner le caractère violent ou arbitraire du capitalisme.

  • Un récit de fiction: Le roman se définit comme un récit en prose ,généralement assez long . Le roman prélève de la fiction : les personnages représentés et les situations qu'ils vivent sont , pour la large part , inventés par l'auteur.
  • Point omniscient:Le narrateur en sait plus que ses personnages; il ne se limite à aucun point de vue déterminé.
  • Point de vue interne:Le narrateur ne révèle que ce que perçoit un personnage donné; les informations se limitent à celles que pourrait donner ce personnage .
  • Point de vue externe:Les faits sont présentés du dehors ; le récit se limite à l'apparence extérieur des personnages ou des lieux ; le narrateur n'entre pas dans les consciences.

D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -