Un wiki comme carnet de cours

PremiereS2013-14 / Texte 1

Texte 1 : Antigone d'ANOUILH

Sommaire (cacher)

  1. 1. Intro (présentation de l'œuvre) : peut-être un peu long
  2. 2. Conclusion
  3. 3. Plan détaillé
  4. 4. Travaux des groupes

1.  Intro (présentation de l'œuvre) : peut-être un peu long !

La pièce fut composée sous sa forme quasi-définitive en 1942, et reçut à ce moment l'aval de la censure hitlérienne. Sans doute à cause de difficultés financières, elle ne fut créée que deux ans après, le 4 février 1944, au théâtre de l’Atelier, dans un Paris encore occupé, dans une mise en scène d’André Barsacq. Elle connut un triomphe, ayant plus de cinq cents représentations. Anouilh, dans “Antigone”, introduisit une modernité qui fait que, loin des vers du grand poète grec, son langage est une prose simple, familière, accessible. Il a a transformé l' Antigone de Sophocle en adolescente obstinée dont l'innocence provoque la catastrophe finale. Il a également traduit de Sophocle des expressions ou des tours de phrases particulièrement énergiques, mais il y a mêlé d'autres tons. Le style est brutaI, plein d'ironie, de sarcasme, lorsque Créon veut mettre sa nièce en face de Ia réalité et la faire renoncer à l’image idéalisée qu’elle s’est bâtie de ses frères. On peut voir dans la pièce un conflit de générations, entre Créon et les jeunes gens.

Le reste vous l'avez.

2.  Conclusion

Ce dialogue est une confrontation de deux désespoirs car Antigone souffre de son choix et Créon également ,il souffre aussi beaucoup car il ne peut rien changer et qu'Antigone n'a pas l'impression de comprendre tout le mal qu'elle fait autour d'elle en plus de se faire mourrir.L'extrait montre bien que le dialogue est impossible entre les deux personnages est trés dur.Antigone reste sur sa position.Créon egalement.Et la seule solution pour que le destin d'Antigone ne soit pas la mort immédiate etait qu'elle réflechisse et qu'elle suivent les conseils de son oncle Créon.Hélas elle ne l'a pas fait...
On pourra maintenant se questionner sur le rôle de la réécriture des mythes antiques dans la littérature . (ouverture)

3.  Plan détaillé

I. La provocation d'Antigone
1. Son insistance à mourir
idée: Créon tient à ce qu'Antigone soit en sécurité et les deux pensent au futur.
ex: Créon veut qu'elle soit rassurée, qu'elle vive son bonheur maintenant (l.9/10)

    "veux" (l.57)= modalisateur pour montrer ce qu'elle désire
    impératif= fermeté
    répétition= insistance
    l.35 à 39 Antigone se projète dans le futur et dit ce qu'elle ne veut pas y trouver.

concl: Créon insiste pour que Antigone continue à vivre et soit heureuse. Il l'imagine heureuse dans le futur alors qu'elle n'y voit que son malheur. Elle veut son bonheur tout de suite.

2. Sa colère dominatrice

3. Sa provocation insistante
idée:Antigone rétorque par la provocation malgré l'ordre de se taire de Créon.
ex: même nombre de répliques: réponses constantes de la part d'Antigone; hypothèses "si" et "?" contradiction de Créon en semant le doute et en se projetant sans l'avenir; ironie (l.42 à 44)= provocation; comparaison avec les animaux l.53/54; négations= refus d'obéir.
concl: tous ces moyens de réthorique par la provocation montrent que ces deux personnages sont en totale opposition. Ils savent tous les deux qu'Antigone a raison mais Créon persiste à ne pas l'avouer alors Antigone en vient à le provoquer.

II. La colère de Créon
1. La conception brutale de la réalité
idée: Créon fait part à Antigone de son expérience.
ex: comparaison l.5 et l.6; énumération l.15 à 19; négations
concl: Par l'exposition de son expérience, Créon essaie de la convaincre et de lui faire changer d'avis.

2. Son impuissance face à Antigone
idée: Ce texte oppose deux générations, ce qui nous expose deux expériences différentes.
Créon utilise beaucoup de métaphore pour parler de la vie, pour montrer son expérience

    ex: futur l.10/14/15 pour que Créon montre à Antigone ce qu'elle deviendra (+ âgé donc + expérimenté)
    clex vie + répétition du mot "vie"
    futur utilisé par Antigone afin de s'interroger sur son avenir l.28/29/31/22/23

concl: La portée pédagogique du discours de Créon n'a servi à rien car Antigone a déjà décidé de son avenir. Cette confrontation a amené Antigone a avoir une seule et unique volonté: mourir.

3. Sa compassion pour Antigone
Créon éprouve de la compassion à l'égard d'Antigone car c'est sa niéce et il cherche à la sauver d'une mort certaine en l'appitoyant.
On peut relever le champs lexical de la pitié et du mal étre "aie pitié de moi"(L4) , "ne m'oblige pas à payer"(L6),"j'ai assez payé"(L6).
Utilisation d'une question oratoire (L19 à L21) ,pour convaincre Antigone que Créon à dut faire un choix même si celui-ci n'est pas le meilleur.
Créon à fait des choix qu'il regrete mais il regrette également qu'Antigone ne cherche pas à le comprendre alors que Créon lui n'a plus le choix.

III. Le dilemme entre devoir et amour
1. Un tyran face à ses devoirs
Créon est autoritaire envers Antigone car il veut pas la perdre.C'est pour la sauver qu'il essaie de la ramener à la raison.Il exprime son autorité par la parole et aussi par ses actes.La secoue soudain,hors de lui(L9-10),petite idiote.Par une métaphore, on remarque qu'il compare sa relation avec Antigone,comme celle des marins et le gouverneur sur un navire.Il essaie de lui faire le rapprochement entre son exemple avec le navire et la situation dans laquelle ils sont.C'est à dire que dans les deux situations pour avancer il faut être solidaire et ne pas perdre espoir.Pour cela, il utilise le champs lexical de la mer et de la navigation,comme on peut retrouver (L13-25)Et le gouvernail(...)et la tempête.
Créon éprouve des sentiments familiaux vis à vis d'Antigone elle est sa nièce, et la petite amie de son fils il veut la raisonnée non la tuer c est donc pour cela que la situation et très complexe.

2.
idée:Créon essaie en vain de faire taire Antigone.
ex: impératif pour donner un ordre

    l.27/28
    l.40/41
    l.46/47

concl: Créon sait qu'Antigone a raison donc il lui demande de se taire en usant de son autorité et de sa supériorité.

idée: Antigone s'inquiète a propos de son futur bonheur.Elle se trouve dans l'incapacité de se voir heureuse.
ex: clex mort; futur qui montre son pessimisme; clex du bonheur avec une interrogation constante (l.22 à 26)
concl: Pour Antigone, la seule solution pour ne pas vivre un bonheur indésiré est de mourir.

4.  Travaux des groupes

Imprimé depuis http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=PremiereS2013-14.Texte1
Page modifiée le 19/09/2013 à 09:21 par prof (IP 92.161.161.35)