Un wiki comme carnet de cours

Premiere / 1 S 12010-11

Classe de Première S1

Sommaire (cacher)

  1. 1. EAF
  2. 2. Lecture méthodique
    1. 2.1 Quelques outils
    2. 2.2 Objectif
    3. 2.3 En somme
  3. 3. Méthodes : Comment faire pour ?
    1. 3.1 prendre des notes
    2. 3.2 réaliser un exposé
    3. 3.3 faire une fiche de lecture
    4. 3.4 rédiger avec soin
    5. 3.5 insérer des exemples
    6. 3.6 citer un titre une oeuvre
    7. 3.7 établir une bibliographie
  4. 4. Fiches-contrats
    1. 4.1 Fiche-contrat pour l' oral
    2. 4.2 Fiche-contrat pour le commentaire littéraire
    3. 4.3 Fiche-contrat pour la dissertation littéraire
    4. 4.4 Fiche-contrat pour l' écriture d'invention
  5. 5. Le travail collaboratif
    1. 5.1 l'e-mail de la poste.net pour communiquer entre nous,
    2. 5.2 ce wiki pour publier vos productions et les mettre en commun,
    3. 5.3 le clavardage pour préparer des devoirs sur des temps précis (à voir),
    4. 5.4 un outil de bureautique libre (traitement de texte et diaporama)
  6. 6. Nos lectures
    1. 6.1 Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO
    2. 6.2 La ferme des animaux de Georges ORWELL
    3. 6.3 La controverse de Valladolid de Jean-Claude CARRIERE
    4. 6.4 Micromégas de VOLTAIRE
    5. 6.5 Les fleurs du mal (livre I) de Charles BAUDELAIRE
    6. 6.6 Le chef d'oeuvre inconnu de BALZAC
    7. 6.7 Phèdre de RACINE
    8. 6.8 Andromaque de RACINE
    9. 6.9 Les liaisons dangereuses de LACLOS
  7. 7. Nos exposés
    1. 7.1 Le XVIIème siècle
    2. 7.2 Le XVIIIème siècle
    3. 7.3 Le XIXème siècle
    4. 7.4 Les formes de l'apologue
    5. 7.5 Le conte philosophique
    6. 7.6 La fable
    7. 7.7 Italo CALVINO
    8. 7.8 Jean-Claude CARRIERE
    9. 7.9 Victor HUGO
    10. 7.10 Jean de LA FONTAINE
    11. 7.11 VOLTAIRE
    12. 7.12 Emile ZOLA
  8. 8. Les synthèses des textes pour l'EAF
    1. 8.1 Texte 3 : Fables, « Le pouvoir des fables » de Jean de LA FONTAINE
    2. 8.2 Texte 4 : La controverse de Valladolid de Jean-Claude CARRIERE
    3. 8.3 Texte : Les fleurs du mal, « Au lecteur » de Charles BAUDELAIRE
    4. 8.4 Texte 5 : Les fleurs du mal, « Moesta et errabunda » de Charles BAUDELAIRE
    5. 8.5 Texte 6 : Les fleurs du mal, « Élévation » de Charles BAUDELAIRE
    6. 8.6 Texte 7 : Les fleurs du mal, « Les phares » de Charles BAUDELAIRE
    7. 8.7 Texte 8 : Les fleurs du mal, « L'invitation au voyage » de Charles BAUDELAIRE
    8. 8.8 Texte 9 : Les fleurs du mal, « Correspondances » de Charles BAUDELAIRE
    9. 8.9 Texte : Les fleurs du mal, « Parfum exotique » de Charles BAUDELAIRE
    10. 8.10 Texte 10 : Phèdre, acte I, sc. 3 de Jean RACINE
    11. 8.11 Texte 11 : Phèdre, acte II, sc. 5 de Jean RACINE
    12. 8.12 Texte 12 : Phèdre, acte III, sc. 2 et 3 de Jean RACINE
    13. 8.13 Texte 13 : Phèdre, acte IV, sc. 6 de Jean RACINE
  9. 9. Des corrigés pour mieux comprendre
    1. 9.1 Sujet de dissertation sur le poésie

1.  EAF

2.  Lecture méthodique

2.1  Quelques outils

2.2  Objectif

L'objectif de l'analyse de texte est double : il permet de mieux comprendre un texte afin de mieux apprécier le sens et , il permet de rendre compte, par écrit, de ta compréhension du texte d'une façon cohérente.

Elle désigne d'abord l'acte de "lire méthodiquement" un texte, de saisir tout ce qu'il nous révèle. Autrement dit, analyser un texte, ce n'est pas dire en d'autres mots ce que dit un texte (paraphrase), mais c'est découvrir comment l'auteur exprime sa pensée, ses sentiments à travers les moyens que lui offre le langage. Nous nous intéresserons donc non seulement au contenu du texte, mais à la manière de l'exprimer. Dans l'analyse littéraire, la forme est indissociable du fond.

2.3  En somme

Analyser des textes littéraires appartenant aux courants littéraires et en rendre compte dans un texte cohérent et correct présuppose d'abord la reconnaissance du texte littéraire. En effet, lire un texte littéraire est un acte complexe qui se fonde sur un va-et-vient entre l'identification de structures, d'éléments formels et l'attribution d'une signification correspondante, à la lumière du sens global du texte.

  1. Dans une oeuvre littéraire, l'écrivain communique sa vision du monde. La réalité qu'il choisit est perçue à travers ses émotions et ses réactions. C'est cet ensemble d'impressions qui confère à l'oeuvre son unité et sa cohérence et en détermine l'atmosphère générale. La fonction expressive du langage est une fonction importante dans l'écrit littéraire.
  2. Le texte littéraire a aussi un pouvoir d'évocation. Tout le contenu du message n'est pas explicitement formulé. Le sens est présent dans une succession de mots, un rythme de phrases, une sonorité. De plus, certaines oeuvres portent en elles toute une symbolique.
  3. L'oeuvre littéraire est un produit du travail sur la forme. Le langage y est non seulement un moyen pour communiquer, comme dans le cas des textes fonctionnels, mais une fin. La forme devient sens au même titre que le fond. L'écrivain valorise la forme en inventant des métaphores, en produisant des alliances inusitées de mots, en renouvelant les images, pour mieux découvrir le monde sous un autre jour. En conséquence, la fonction poétique demeure la fonction dominante dans le texte littéraire. L'oeuvre littéraire, comme texte culturel, est reconnue par la société non seulement pour des fins didactiques, mais aussi pour des fins esthétiques.
  4. Le texte littéraire est non univoque. Par sa richesse sous tous les plans, il se prête à de nombreuses interprétations. C'est en ce sens que l'on parle de plus en plus du caractère polysémique du texte littéraire.
  5. Enfin, l'oeuvre littéraire est aussi marquée d'une certaine intemporalité. Bien qu'elle soit le produit et le miroir d'une époque, elle renferme des valeurs universelles qui la sauvent de l'usure du temps. On relit les oeuvres littéraires anciennes non uniquement pour leurs qualités esthétiques, mais aussi parce que leurs thèmes n'ont pas vieilli. L'amour, la mort, la religion, la misère humaine, l'angoisse existentielle, les relations interpersonnelles sont des thèmes universels et de tous les temps.

La lecture des textes littéraires exige une compétence littéraire. Celle-ci est une sensibilité à l'art acquise par la fréquentation des oeuvres marquées d'une préoccupation esthétique. Cette sensibilité permet de percevoir toute la force des sentiments, la résonance des mots et le symbolisme des images, bref, de rendre tout l'aspect proprement artistique d'une oeuvre.

Dans la communication littéraire, le code est double; on a devant soi un code sémantique et un code esthétique. Le code sémantique correspond au code de la langue, alors que le code esthétique vise une communication se situant à un niveau artistique, où la forme et le fond se fondent.
La spécificité de la communication littéraire est justement d'engendrer ses propres codes esthétiques et de transmettre ainsi une expérience individuelle, unique. Le problème de l'écrivain est de permettre à un langage, constamment menacé par le cliché et le banal, de dire le nouveau, l'exceptionnel.

3.  Méthodes : Comment faire pour ?

3.1  prendre des notes

Méthodologie : la prise de notes en classe, c'est quoi ?

3.2  réaliser un exposé

Méthodologie : un exposé comment ça marche ?

3.3  faire une fiche de lecture

Méthodologie : c'est quoi une fiche de lecture ?

3.4  rédiger avec soin

Méthodologie : comment rédiger avec soin ?

3.5  insérer des exemples

Méthodologie : comment insérer et utiliser une citation ?

3.6  citer un titre une oeuvre

Méthodologie : comment citer une oeuvre dans un devoir ?

3.7  établir une bibliographie

Méthodologie : comment établir une bibliographie ?

4.  Fiches-contrats

Ces fiches-contrat sont des outils qui ont une visée auto-évaluative et d'évaluation formative ; leur intérêt est de permettre à l'élève et au professeur de discuter, à propos d'un type de sujet d'examen, en fonction d'une base commune et explicite de compétences ou connaissances.

Le principe fondamental est la double évaluation : auto-évaluation de l'élève qui rend la fiche-contrat en même temps que son devoir ou que sa prestation orale et évaluation du professeur qui donne l'avis de l'expert qui maîtrise les attentes de l'examen.
C'est alors dans la confrontation des évaluations que vont se réguler les apprentissages des élèves par des jeux d'oppositions-constatations. Cette demande - souvent difficile à traiter - de positionnement personnel selon 4 modalités (critère largement respecté, critère respecté ou critère largement non-respecté, critère non-respecté) engage l'élève dans une prise de conscience de ses apprentissages et a fortiori des compétences et connaissances littéraires qui les accompagnent.

4.1  Fiche-contrat pour l' oral

4.2  Fiche-contrat pour le commentaire littéraire

4.3  Fiche-contrat pour la dissertation littéraire

4.4  Fiche-contrat pour l' écriture d'invention

5.  Le travail collaboratif

Nous travaillerons de manière collaborative en utilisant :

5.1  l'e-mail de la poste.net pour communiquer entre nous,

5.2  ce wiki pour publier vos productions et les mettre en commun,

5.3  le clavardage pour préparer des devoirs sur des temps précis (à voir),

5.4  un outil de bureautique libre (traitement de texte et diaporama)

Les documents personnels ou de groupes (devoirs, fiche de lecture, fiche de préparation ou de synthèse) seront créés avec Open Office 3 (MacOSX, Windows, GNU-Linux), notamment à cause du '''suivi des modifications.
A NOTER : Il existe une version portable de OpenOffice 3 (à installer sur une clé USB) qui vous permettra de travailler depuis n'importe quel poste sous Windows.

6.  Nos lectures

6.1  Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO

6.2  La ferme des animaux de Georges ORWELL

6.3  La controverse de Valladolid de Jean-Claude CARRIERE

6.4  Micromégas de VOLTAIRE

6.5  Les fleurs du mal (livre I) de Charles BAUDELAIRE

6.6  Le chef d'oeuvre inconnu de BALZAC

6.7  Phèdre de RACINE

6.8  Andromaque de RACINE

6.9  Les liaisons dangereuses de LACLOS

7.  Nos exposés

7.1  Le XVIIème siècle

7.2  Le XVIIIème siècle

7.3  Le XIXème siècle

7.4  Les formes de l'apologue

7.5  Le conte philosophique

7.6  La fable

7.7  Italo CALVINO

7.8  Jean-Claude CARRIERE

7.9  Victor HUGO

7.10  Jean de LA FONTAINE

7.11  VOLTAIRE

7.12  Emile ZOLA

8.  Les synthèses des textes pour l'EAF

8.1  Texte 3 : Fables, « Le pouvoir des fables » de Jean de LA FONTAINE

Attach:fiche_texte3.odt

8.2  Texte 4 : La controverse de Valladolid de Jean-Claude CARRIERE

Attach:fiche_texte4.odt

8.3  Texte : Les fleurs du mal, « Au lecteur » de Charles BAUDELAIRE

DOCUMENT COMPLEMENTAIRE

Attach:fiche_texte5.odt

8.4  Texte 5 : Les fleurs du mal, « Moesta et errabunda » de Charles BAUDELAIRE

Attach:fiche_texte6.odt

8.5  Texte 6 : Les fleurs du mal, « Élévation » de Charles BAUDELAIRE

Attach:fiche_texte7.odt

8.6  Texte 7 : Les fleurs du mal, « Les phares » de Charles BAUDELAIRE

Attach:fiche_texte8.odt

8.7  Texte 8 : Les fleurs du mal, « L'invitation au voyage » de Charles BAUDELAIRE

Attach:fiche_texte9.odt

8.8  Texte 9 : Les fleurs du mal, « Correspondances » de Charles BAUDELAIRE

Attach:fiche_texte10.odt

8.9  Texte : Les fleurs du mal, « Parfum exotique » de Charles BAUDELAIRE

DOCUMENT COMPLEMENTAIRE

Attach:fiche_texte11.odt

8.10  Texte 10 : Phèdre, acte I, sc. 3 de Jean RACINE

Attach:fiche_texte12.odt

8.11  Texte 11 : Phèdre, acte II, sc. 5 de Jean RACINE

Attach:fiche_texte13.odt

8.12  Texte 12 : Phèdre, acte III, sc. 2 et 3 de Jean RACINE

Attach:fiche_texte14.odt

8.13  Texte 13 : Phèdre, acte IV, sc. 6 de Jean RACINE

Attach:phedre4-1.odt
Attach:phedre4-2.odt
Attach:phedre4-3.odt
Attach:phedre4-4.odt
Attach:phedre4-5.odt
Attach:phedre4-6.odt
Attach:phedre4-7.odt

9.  Des corrigés pour mieux comprendre

9.1  Sujet de dissertation sur le poésie

Imprimé depuis http://fontste.free.fr/pmwiki/index.php5?n=Premiere.1S12010-11
Page modifiée le 16/08/2011 à 07:19 par prof (IP 90.39.9.5)