Pour introduire un exemple

1.  Pour organiser la succession des idées et des informations

D’abord, Tout d’abord, Avant tout, Premièrement, En premier lieu, Non seulement. Ensuite, puis, deuxièmement, troisièmement, en second lieu, etc… mais encore, mais aussi… Enfin.

2.  Pour ajouter une idée ou un élément qui va dans la même sens que le précédent

Pour ajouter une idée ou un élément qui va dans la même sens que le précédent: De plus, de même, par ailleurs, en outre, d’autre part, également

3.  Pour exprimer l’opposition-concession

Mais, cependant, toutefois, pourtant, néanmoins

4.  Pour exprimer l’opposition - contraste

Pour exprimer l’opposition - contraste En revanche, au contraire, pas contre, par ailleurs, d’une part…d’autre part, d’un côté…d’autre côté, d’un côté…de l’autre… Remarque: ‘‘d’autre part’’ et ‘‘par ailleurs’’ peuvent être: l’équivalent de ‘‘de plus’’ (pour ajouter) l’équivalent de ‘‘en revanche’’ (pour opposer)

5.  Pour introduire une idée nouvelle dont il faut tenir compte car elle essentielle au raisonnement, un mot magique

or. ‘‘Or’’ souligne la relation entre deux faits. Pour introduire une explication, une justification: car, en effet… Pour introduire une conséquence, une déduction: en conséquence, par conséquent, donc, c’est pourquoi, aussi (+inversion du sujet), ainsi…

6.  Pour passer d’une idée principale à une autre

Rappel des mots qui aident à transiter d’une idée principale à une autre Pour reprendre, résumer une idée: bref, ainsi, en somme, somme toute.. Pour introduire une autre manière de dire: c’est-à-dire, autrement dire, ce qui revient à dire que…, en quelque sorte, en somme… Pour introduire un exemple: par exemple, entre autres, en particulier, particulièrement, notamment... Pour ajouter un élément qui vient renforcer, confirmer la thèse, comme une preuve supplémentaire: d’ailleurs, d’autant que, d’autant plus que… Pour introduire une précision, une rectification: en fait, en réalité, en vérité, plus précisément, ou plutôt… Pour introduire une objection et sa réponse: certes, bien sur, évidemment, naturellement, il est vrai que… ou par un articulateur qui manque l’opposition: mais, cependant, pourtant, toutefois, néanmoins, il n’empêche que…

7.  Cette conclusion peut être marquée par une expression qui annonce

Une conclusion: en conclusion, pour conclure, on peut conclure que… Le résumé, la reprise de l’idée générale: bref, ainsi, en somme, somme toute… Un choix: finalement, en définitive, en fin de compte, tout bien considéré… Une déduction, une conséquence: en conséquence, par conséquent, donc, c’est pourquoi, ainsi…

d'après http://www.wiziq.com/tutorial/41017-Cours-de-fran-231-ais-Les-argumentations


D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -