L'analyse d’image

L'image est un message visuel, qui est perçu globalement et très rapidement. C'est un message synchrone. Comme elle semble reproduire le réel, elle donne une impression de vérité qui peut être dangereuse si elle est utilisée à des fins manipulatrices, d’autant que les logiciels informatiques offrent de nos jours des possibilités infinies.

Elle constitue un ensemble de signes qu'il s'agit de décoder. Elle est polysémique.

1.  Principes

Le travail d'analyse s'effectue en deux temps : l’observation, l’interprétation, ce qui suppose :

  • Identifier l’œuvre
    • Nature de l’œuvre : type (photo de presse, dessin/caricature, publicité...), support et titre.
    • Contexte (où se trouve-t-elle) et époque : nom, date et lieu du canal de diffusion, magazine, journal , mur (affiche) , écran télé (mise en scène réaliste, fictive...), écran de cinéma
    • Le sujet abordé (résumé du contenu) et thèmes
    • Effet produit : plaisir, rêve, choc, malaise, peur, colère
    • Y a t-il un texte/légende/slogan pour compléter le message ?
  • Analyser l’œuvre
    • La construction ou itinéraire de lecture: lecture horizontale (statique/paysage), verticale (dynamique/portrait) ou oblique en Z (classique en publicité imprimé), narrative (début, milieu, une fin).
    • Le cadrage : l'échelle du plan: gros plan, plan moyen, plan général, plan d'ensemble .... l'angle de vision: normal (hauteur des yeux), plongée (du haut vers le bas= effet d'écrasement), contre plongée (du bas vers le haut=effet de puissance) ; l'éclairage : jour, nuit, pénombre... effets techniques (avant plan clair et arrière plan flou), trucages (grossissement d'un objet, disproportion de...)http://pedagene.creteil.iufm.fr/ressources/image/
    • Contenus :
      • esthétique : composition, dessin, couleurs, ombres et lumière, prise de vue, hiérarchie des plans
      • culturel : intérêts descriptif, dramatique, affectif, idéologique
      • symbolique : signes de l'inconscient collectif, personnel
    • Les références culturelles : codes logiques et des codes sociaux
    • L'expression des sentiments
    • Le dit (ce qui est montré ou explicite) et le non-dit (ce qui est suggéré ou implicite)
  • Déterminer les procédés d’expression
    • Y a-t-il un effet recherché : métaphore, analogie, contraste ou opposition pour faire réfléchir, provoquer, comprendre des liens ...?
    • Choix d'une technique particulière, d'un procédé graphique ou de couleurs, de textures pour favoriser cette rhétorique ou symbolique...?
    • Contexte (historique, artistique, biographique)
  • Pour conclure
    Que pouvez-vous dire à partir des différents paramètres relevés et impressions dégagées ?

D'après :

Mise en pratique : http://brunorigolt.blog.lemonde.fr/2010/12/02/tp-seconde-6-semiologie-de-limage-publicitaire-lave-linge-electrolux/

2.  Démarche

2.1  L’identification de l’image

La nature de l’image - une peinture, tableau (= art pictural) : l’aquarelle, la gouache…

- une enluminure (peinture à petite échelle, réalisée sur des manuscrits)

- une peinture murale : une fresque (sur plâtre humide), graffiti, tag…

- une mosaïque (assemblage de fragments multicolores)

- un dessin

- une bande dessinée

- une photographie

- une reproduction (une image qui reproduit un original comme par ex. une sculpture)

2.2  Le support

- une toile

- un mur

- un parchemin, manuscrit

- une céramique (objet en terre cuite)

- une affiche (poster, affiche de film, affiche publicitaire, pancarte…)

3.  Le langage de l’image

Le sujet
- un portrait

- un paysage

- une scène de genre (religieux, mythologique, historique…)

La perspective
- le premier plan

- le second plan

- l’arrière plan

L’angle de vue
- normal (au même niveau que le spectateur)

- en plongée (le spectateur domine la scène)

- en contre plongée (le spectateur est dominé par la scène)

Les couleurs
- les couleurs dominantes (celles qui sont les plus représentées)

- les couleurs chaudes : rouge, orange, jaune

- les couleurs froides : bleu, vert

Les symboles les objets, les vêtements, les attitudes permettent de caractériser les personnages (âge, statut social, intentions…) et d’exprimer des idées

4.  La relation entre le texte et l’image

Une image peut illustrer un texte L’image donne au texte une interprétation visuelle. Elle peut aussi apporter des informations au texte (carte géographique, schéma…)
L’image peut être illustrée par un texte Le texte peut aider à comprendre l’image (légende, titre…)
L’image et le texte peuvent être étroitement associées (bande dessinée, affiche de cinéma…)

5.  Les fonctions de l’image

Une fonction informative L’image permet de comprendre, d’expliquer
Une fonction descriptive L’image représente avec des détails des choses réelles ou imaginaires (schéma, carte, portrait…)
Une fonction narrative
L’image raconte une histoire, le déroulement d’une action
Une fonction argumentative L’image peut chercher à séduire, à convaincre, à susciter la réflexion, à sensibiliser le public à des problèmes de société, l’inciter à agir…

D'autres actions ou possibilités :

Imprimer la page - Créer le fichier PDF - Consulter les statistiques - Dernières modifications du site
Consulter la page - Editer cette page - Parcourir l'historique - Joindre un fichier - Se connecter/Déconnecter -


Stéphane FONTAINE - -